Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Affaire Yves Michel Fotso: Nouvelles révélations sur la gestion des 3 milliards


Ecrit Par le 25 May 2012 Publié dans la categorie: Actualités, Opération épervier, Société


Les zones d’ombre commencent progressivement à s’éclaircir dans l’affaire qui oppose Yves Michel Fotso, ancien directeur général de la Commercial Bank of Cameroon à Sylvie Nganso, «gérante» de la société civile immobilière. Cette dernière a porté plainte le 03 mai 2012 à la direction régionale de la police judicaire du Littoral contre l’homme d’affaires camerounais pour «détournement de fonds et vol aggravé sur compte Sci Sunset n°37120741402-23 logé 310 Che». Elle réclame à l’ancien administrateur directeur général (Adg) de la Camair une somme de trois milliards de FCFA.

Dans cette plainte, Sylvie Nganso affirme qu’après une descente du tribunal à la Cbc le 23 février 2011, elle se rend à l’évidence que les deux titres fonciers qui tenaient comme justificatifs du virement des 3 milliards, étaient accompagnés «d’un faux acte de vente de l’étude de Me Pierre François Xavier Ondo».

En plus, elle nie avoir apposé sa signature sur cet acte de vente. Mais, les documents aujourd’hui en notre possession montrent que Pierre François Xavier Ondo Menye n’a participé ni de près, ni de loin aux transactions entre Yves Michel Fotso et Nganso Sylvie. Plus, les titres fonciers sont vrais. D’ailleurs, un certificat de propriété daté d’avril 2012 atteste que l’immeuble, vendu en deux titres fonciers appartient effectivement à Sci Clinton, dont Yves Michel Fotso assurait la direction.

En effet, en 2004, Pierre François Xavier Ondo est contacté par sa collègue Nkoué Mawafo Fonkoué Marie-Louise, notaire à Douala. Notaire à Yaoundé, il est requis de la part de François Xavier Ondo de suivre simplement les formalités liées à l’acquisition d’un immeuble de la société africaine des bois (Sab) par Sci Clinton. Par formalités, il faut entendre la papeterie légale, nécessaire à une acquisition immobilière. Mais, c’est plutôt sa consoeur Nkoué Mawafo Fonkoué Marie-Louise, notaire à Douala, qui était chargée de recueillir les signatures des différentes parties (Sci Clinton et Sab). Me François Xavier Ondo est sollicité parce que l’immeuble en cours d’achat se trouvant à Yaoundé, c’est le conservatoire de Yaoundé qui est juridiquement compétent pour gérer le dossier. Ces formalités seront accomplies dans le strict respect de la loi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>