Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Afrique du Sud : Oscar Pistorius condamné en appel à 13 ans et 5 mois de prison

Jeune Afrique

Ecrit Par le 24 Nov 2017 Publié dans la categorie: Afrique, Afrique du Sud, Célébrités


Oscar Pistorius

Oscar Pistorius

Ancienne star sud-africaine de l’athlétisme paralympique, Oscar Pistorius a été condamné en appel 13 ans et 5 mois de prison par la Cour suprême d’appel de Bloemfontein, pour le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp en 2013.

En première instance, en 2016, le tribunal de Pretoria avait condamné le sprinteur paralympique à une peine de six ans. Une peine jugée « scandaleusement inappropriée » par le parquet qui avait fait appel de la sanction qu’il n’estimait pas assez sévère. Cette condamnation est donc « mise de côté et remplacée par la suivante », a précisé le juge Willie Seriti à la Cour suprême d’appel de Bloemfontein.

Feuilleton judiciaire de quatre ans

Cette décision en appel est le dernier rebondissement en date d’un feuilleton judiciaire qui dure depuis quatre ans et qui aura passionné les médias et l’opinion publique internationale. Lors du jugement en première instance, Oscar Pistorius avait écopé de cinq ans de prison pour l’« homicide involontaire » de sa petite amie, verdict requalifié l’an dernier en « meurtre » par la Cour suprême, après un premier appel du parquet.

Le porte-parole du parquet Luvuyo Mfaku, s’est déclaré « satisfait » du jugement de la Cour suprême d’appel, espérant que la famille Steenkamp allait « pouvoir tourner la page maintenant qu’une peine convenable a été fixée ».

Entré dans la légende comme le premier athlète amputé à se qualifier pour les Jeux Olympiques à Londres en 2012, le coureur avait, dans la nuit du 13 au 14 février 2013, abattu chez lui de quatre balles sa compagne Reeva Steenkamp, qui s’était enfermée dans les toilettes. L’ancien athlète a toujours plaidé la méprise, affirmant qu’il était persuadé qu’un cambrioleur s’était introduit dans sa propriété de Pretoria et qu’il avait tiré sous le coup de la panique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *