Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Après la défaite…: Adoum Garoua fait du chantage aux Lionnes indomptables

Le Messager

Ecrit Par le 27 Jul 2012 Publié dans la categorie: Sports


Les nouvelles en provenance de Londres ne sont pas rassurantes. A quelques heures du kick-off de cette grande compétition, la tanière de la Cameroon olympic team est déjà en ébullition. Selon une source bien introduite, des éclats de voix et des remous se sont fait entendre dans la soirée du mercredi 25 juillet, soit quelques heures après la défaite des Lionnes indomptables face à la redoutable formation du Brésil (5-0). Tout a commencé aux encablures de 20h 30. Adoum Garoua qui a effectué un tour au quartier général des pouliches d’Enow Ngachu aux fins de les soutenir après cette entrée douloureuse dans le tournoi mais aussi les encourager pour les prochaines confrontations, s’est heurté à un vrai iceberg. « Le ministre des Sports, parlant des question des primes des athlètes, a déclaré aux Lionnes, que seules les primes de participation leur seront payées. Idem pour les encadreurs techniques et médicaux ». Un discours qui n’a pas été du goût des « ambassadrices » du Cameroun à Londres. Elles qui, selon notre source, ont piqué une ire incontrôlable. Ce d’autant plus que cette décision du patron des Sports ramait totalement à contre courant du discours qu’il a tenu le 20 juillet dernier au cours d’un point de presse (qui avait pour objectif d’apporter des éclairages quant à la taille réelle de la Cameroon olympic team Ndlr).

Lionnes Indomptables du Cameroun

Scandale

S’exprimant au sujet des finances, Adoum Garoua affirmait que « les athlètes auront droit à une prime de participation, une prime olympique de stage et de participation journalière pour chacun et des primes liées aux médailles (or, argent et bronze). Les encadreurs techniques et médicaux, eux, percevront également une prime de participation chacun ainsi qu’une prime olympique pour le stage et une prime de participation journalière aux jeux ». Lorsque nous mettions sous presse, notre source nous rapportait que malgré les menaces des Lionnes qui exigeaient que leur soit versée comme convenu toutes leurs primes (olympiques, de participation et de médailles), Adoum Garoua comme toujours est resté de marbre.

N’est-ce pas là une autre bévue qui prouve à quel point les pouvoirs publics ont peu de considération pour le football féminin ? On se rappelle qu’à la veille du match de qualification contre les Black Queens du Ghana, pour la Coupe d’Afrique des nations Guinée équatoriale 2012, le même ministre des Sports souhaitait verser 250 000 Fcfa à chacune des joueuses. Mais, les Lionnes et leurs encadreurs par solidarité ont refusé cette somme insignifiante, au motif que la prime des Lions seniors n’a souvent rien à voir avec de telles broutilles. Adoum Garoua avait finalement revu à la hausse les montants de ces primes de matches. Résultat, pour leur victoire face aux Ghanéennes, Françoise Bella et ses coéquipières ont empoché individuellement 1.000.000 de Fcfa. A ce montant, s’ajoutait une prime spéciale de 5 millions Fcfa payée à l’ensemble de l’équipe par la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Après le football féminin, à qui le tour ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *