Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Assemblée nationale : des députés veulent de l’argent pour leur bagnole

Le Messager

Ecrit Par le 31 Mar 2016 Publié dans la categorie: Actualités, Politique


assemblee-nationale
La brûlante actualité sur les défaillances du système de santé au Cameroun ne trouble nullement la majorité des parlementaires qui, malgré le contexte actuel, ont mis en avant des revendications personnelles sur leurs avantages.

Le 18 mars dernier, ils ont commis à l’attention du président de l’Assemblée nationale, un texte donc nous avons reçu copie. Les députés écrivent «pour solliciter une dotation financière pour l’entretien de nos véhicules». En 2O14, chacun des élus avait touché la bagatelle somme de dix millions Cfa pour l’achat de véhicules personnels. Aujourd’hui, nos parlementaires souhaitent un déblocage d’une dotation d’entretien véhicule équivalente à la moitié de la dotation initiale «de 2014».

Qu’est-ce qui fonde cette revendication ? Pour les 103 signataires de cette lettre adressée à Cavaye Yeguié Djibril avec ampliation au président de la République, la dotation d’il y a deux ans, ne pouvait leur permettre que d’acheter «des véhicules d’occasion de 8 ans d’âge pour les plus nantis voire 10 a 15 ans d’âge pour d’autres». Aujourd’hui arguent les députés, ces véhicules ne sont plus en état de servir « dans leurs multiples missions », dont la visibilité pose problème aux populations abandonnées à elles-mêmes.

Parmi les signataires, on trouve des noms bien connus et parmi les plus insoupçonnables comme les députés Souob Lazare du Mrc, Bapooh Lipot de l’Upc, Sali Dahirou, Abba Malla, Aliyoum Fadil, Ongola Omgba, Cécile-Marie Epondo Fouda, Eloundou Barnabe, Marlyse-Rose Douala Bell, Pokossy Doumbè Elise, Gaston Komba, Fotso Laure-Pauline, Nguepack, Feutheu Jean-Claude, Mbouombouo Mama, Njume Peter Ambang, Peter William Mandio du Rdpc etc.

Selon nos informations, le bureau de l’Assemblée nationale se serait servi en ‘en douce’ dans la rubrique querellée à hauteur de 25 millions Cfa pour le président, 20 millions pour les 5 vice-présidents, 20 millions pour les 4 questeurs, 15 millions pour les 12 secrétaires. Les députés ordinaires au nombre de 157 réclament donc leur part de gâteau, afin que s’il y a partage, qu’il profite à tout le monde. Au moment où les problèmes sociaux se posent avec acuité : l’eau, la santé, la lumière, la prise en charge dans les hôpitaux publics etc, nos députés «mal élus au demeurant», veulent s’aménager ainsi un confort personnel qui échappe au commun des mortels…

Le Messager

2 Responses to Assemblée nationale : des députés veulent de l’argent pour leur bagnole

  1. Ruben Adams Libobi

    06/04/2016 at 06:16

    Quel avenir pour quel cameroun?
    Le parlement qui est sensé etre la voix du peuple dans notre Etat se sert justement de cette position pour en faire d’elle une ”mangeoire”!

  2. Lanois Haiti

    20/09/2017 at 21:17

    les parlementaires Haïtiens font exactement la même chose .Ils veulent avoir des voitures up to date ,et un point de vue défiant toute extravagance. Alors que , la population vit dans la dèche .A quand la révolution .la population souffrante ne doit pas rester la bouche bée et les bras croises devant la soiffe inextinguible des parlementaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *