Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Assomption 2012: Mgr Kléda fustige les détournements des deniers publics

La Nouvelle Expression

Ecrit Par le 16 Aug 2012 Publié dans la categorie: Actualités, Religion, Société


L’archevêque métropolitain de Douala est longuement revenu sur ce fléau au cours de la messe pontificale qu’il a célébrée le 15 août à la paroisse Toussaint de Soboum.

« Pourquoi des gens détournent-ils des milliards ? », en posant cette question, Mgr Samuel Kléda, Archevêque métropolitain de Douala, a voulu introduire une réflexion sur cette pratique immorale qui fragilise l’économie des Etats, à l’instar du Cameroun. Selon lui, la corruption et les détournements de fonds, c’est le refus de partager, c’est l’égoïsme. Pour l’Archevêque, ceux qui détournent n’aiment par leur pays, et par ricochet, n’aiment pas leur semblable. C’est donc fort à propos qu’il a insisté tout au long de son homélie sur l’amour.

L’amour du pays, l’amour des institutions, l’amour du prochain, l’amour de la famille. « Seul l’amour construit mais l’égoïsme détruit », a-t-il précisé. En s’inspirant du modèle de vie de la vierge Marie dont la solennité de l’assomption commémore la montée au ciel, il invite les Camerounais à « développer l’attention de l’autre, l’amour de l’autre ». Il a souhaité qu’on donne à la famille ses vraies valeurs. Une famille au sein de laquelle la mère doit être respectée. Aussi, il appelle au respect de la vie, de la femme à l’exemple de la vierge Marie, qui a mis au monde Jésus, le Fils de Dieu. Par ailleurs, l’ordinaire du lieu a fustigé l’exploitation de l’homme par l’homme, et encouragé le respect de l’autre, et le partage avec l’autre.

Comprendre la solennité de l’assomption

La fête de l’assomption célèbre tout à la fois la mort, la résurrection glorieuse, l’entrée au ciel et le couronnement de la bienheureuse Vierge Marie. On dit assomption (d’un mot latin qui signifie enlever) et non ascension (monter) pour marquer que Marie fut enlevée au ciel, en corps et en âme, en vertu d’un privilège particulier. Elle est célébrée le 15 août de chaque année, par les chrétiens catholiques du monde entier. En ce jour, Marie est honorée d’une façon toute particulière, parce qu’elle a accepté d’être la mère du sauveur. L’humble fille de Nazareth à qui l’ange Gabriel a annoncé qu’elle serait la mère du Christ a répondu «Oui» Marie a accueilli dans sa chair, celui qui est l’origine de toute vie. Elle a su écouter la parole de Dieu et se mettre à son service.

© Nouvelle Expression : Sandrine Gaingne, stagiaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *