Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Avoir un père vieux permet de vivre plus longtemps


Ecrit Par le 13 Jun 2012 Publié dans la categorie: Sciences


Retarder l’âge de la paternité pourrait-il rallonger la vie de nos enfants? C’est ce qu’affirment des scientifiques américains de la Northwestern University, qui ont constaté que les enfants dont le père et le grand-père sont âgés semblent être «génétiquement programmés» pour vivre plus longtemps, souligne la BBC

L’étude publiée dans les Proceedings de la National Academy of Sciences, montre que la durée de vie est liée à la longueur des «télomères». Elle sont situées à l’extrémité des chromosomes, et les protègent comme des embouts de plastique sur des lacets, explique la BBC.

Mais la plupart du temps, les télomères raccourcissent avec l’âge, jusqu’à ce que les cellules ne soient plus capables de se répliquer. Une longueur plus courte des télomères implique donc une espérance de vie plus courte.

Cependant, les scientifiques ont découvert que dans le sperme, les télomères se rallongent avec l’âge. Et puisque les hommes transmettent leur ADN à leurs enfants par l’intermédiaire du sperme, leur progéniture peut hériter de ces longs télomères.

«Nous ne savons pas très bien pourquoi les télomères sont plus long dans le sperme des hommes plus âgés. Mais l’explication la plus probable serait due à l’enzyme appelée “télomérase”, qui aide à prolonger la longueur des télomères», indique à Fox News Dan Eisenberg, l’auteur principal de l’étude et docteur en anthropologie à l’université Northwestern.

Cette étude, menée sur plus de 1.779 jeunes adultes aux Philippines, a aussi montré que les télomères mesurés dans les échantillons de sang étaient plus présent chez les individus dont le père était plus âgé (ceux qui avaient eu leurs enfants alors qu’ils approchaient les 40 ans ou venaient de rentrer dans leur 5e décennie). Mais également quand le grand-père paternel avait lui-même procréé tardivement.

Selon Fox New, de nombreuses études ont suggéré que plus un homme est vieux, et plus la probabilité que les enfants développent des malformations congénitales ou des troubles liés à la santé est grande. Mais selon Dan Eisenberg, les résultats de leurs recherches ne sont pas nécessairement en contradiction avec ces recherches précédentes.

«Nous ne recommandons pas aux gens d’avoir des enfants à un âge avancé. Mais force est de constater que les mutations que nous observons sont liées au fait que les enfants ont des pères plus âgés.»

Dan Eisenberg et son équipe pensent aussi qu’hériter des télomères longs est particulièrement bénéfique pour les tissus (intestin par exemple) et les fonctions biologiques qui impliquent la croissance cellulaire rapide, comme le système immunitaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *