Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Barreau du Cameroun: L’Assemblée générale annoncée à Bamenda ce Samedi 11 Aout 2012

Ecrit Par le 10 Aug 2012
Publié dans la categorie: Actualités, Société

Les membres du barreau du Cameroun ne tiendront pas leur Assemblée générale (Ag) élective dans la capitale politique du Cameroun en cette année 2012.

Initialement programmée le 26 mai 2012 au Palais des Congrès de Yaoundé, l’assise a été interdite par le sous-préfet de Yaoundé II au prétexte qu’elle était susceptible de provoquer des troubles à l’ordre public dans la capitale camerounaise.

Mais à la réalité, sous la cendre couvait un feu entre les camps opposés autour du bâtonnier Eta Besong et du président de l’Assemblée générale, Hyppolite Meli. Le premier accusé de «violation flagrante» des textes, pourfendait alors «l’autoritarisme» du président de l’Assemblée générale «sourcilleux» du respect de la loi.

C’est alors qu’au terme de longues négociations, les parties s’entendront sur la date du 11 août 2012 pour la tenue de la prochaine Assemblée générale élective des responsables du barreau du Cameroun. Un conclave vers lequel les membres du barreau se dirigent, la peur dans le ventre tant les démons du passé hantent les uns et les autres. Toujours est-il que pour le président de l’Assemblée générale, Me Hyppolite Méli, parce que le barreau a eu du mal à trouver une salle disponible à Yaoundé, la réunion de samedi prochain se tiendra à Bamenda, la capitale du Nord-Ouest.

52 candidatures

«On n’a pas eu de salle libre. Toutes les salles que nous avons sollicitées étaient occupées. C’est pourquoi nous avons déporté cette Assemblée générale dans le Nord-ouest, plus précisément à Bamenda», s’est laissé aller Me Hyppolite Méli joint au téléphone hier. Pour cette rencontre qui est prévue pour le week-end prochain, 52 candidatures ont déjà été enregistrées, d’après des sources dignes de foi. Objectif: remplacer le bâtonnier sortant, Me Junior Eta Besong à la tête du barreau.

C’est depuis 2010 que ces élections auraient dues êtres organisées. Mais, ces hommes de droit ne se sont pas entendus sur les textes organiques. Dans cet imbroglio, le bâtonnier sortant a passé deux années supplémentaires à la tête du barreau jusqu’au 26 mai, date à laquelle aurait dû se tenir ladite Ag. La suite est connue. Le millier d’avocats présents à ce rendez-vous dut se contenter de cette décision à tout de moins surprenante. Suite à la mesure administrative, les avocats ont suspendu pendant un jour, le port de la robe noire. Le président de l’Assemblée générale a alors pris ses responsabilités, allant vers ses confrères pour la programmation d’une autre Ag. Elle se tiendra finalement à Bamenda.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>