Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Braquage spectaculaire: 100 millions de Fcfa emportés à Douala


Ecrit Par le 10 Jul 2012 Publié dans la categorie: Actualités, Faits Divers, Société


L’établissement de micro finance first trust a été attaqué hier en mi journée par un groupe de malfrats. Ils auraient emporté une grosse somme d’argent et fait deux blessés dont l’un par balle.

La scène s’est déroulée aux environs de 12h. Raconte un témoin. « Quatre hommes, à visage découvert se sont présentés à l’entrée principale de la société de micro finance first trust agence d’Akwa». C’est en face du centre culturel français(CCF). L’un des malfrats déguisé en agent d’entretien de la société d’hygiène et de salubrité du Cameroun, hysacam se rend à l’arrière de l’entreprise où se trouve une entrée secondaire. Par la suite, il feint de balayer la ruelle qui sépare l’église évangélique du Cameroun (EEC) à first trust .Jusqu’à là, rien d’anormale. Cependant, «son attitude a attiré la curiosité du vigile qui lui a demandé ce qu’il fait là bas». Déroule un autre témoin traumatisé par ce qu’il a vu. A cette question, aucune réponse satisfaisante ne sera donnée.

C’est alors que quelques minutes plus tard, un fourgon garé à l’endroit où se trouvait le faux agent d’entretien. Le camion venait verser comme d’habitude les liquidités qu’auraient besoin first trust au courant de la journée. Soudain, le policier qui était au volant du convoi est désarmé par le malfaiteur. «On a frappé sa nuque et son nez avec la grosse de son arme» dira plus tard un autre spectateur. «Il s’en est suivi des échanges de coup de feu entre les braqueurs et un autre policier». Poursuit la même source «Au cour de cet échange, l’agent de sécurité qui suppléait l’un de ses collègues absent, va recevoir une balle dans la jambe. Il a roulé jusqu’à la chaussée tellement il avait mal». Ces bandits se seraient enfuis à bord de deux motos avec une grosse somme d’argent. Au poste national de la radio d’Etat dans son édition de 20h hier, le montant de 100 millions de F cfa a été avancé par son correspondant de la capitale économique du Cameroun. Sous le choc, les dirigeants de l’entreprise ont fait publier une note qui dit «Compte tenu de l’incident qui vient de se produire dans notre agence d’Akwa, nous vous prions de bien vouloir vous diriger vers nos agences du rond point…»

Aux dernières nouvelles, une enquête policière a été ouverte et les deux victimes conduits à l’hôpital pour des soins intensifs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *