Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Cameroun – 3e Session Parlementaire: Le SDF s’apprête à attaquer aussi le SENAT

AfricaPresse.com

Ecrit Par le 24 Nov 2017 Publié dans la categorie: A La Une, Actualités, Cameroun, Politique


Sénat Camerounais

Sénat Camerounais

Contrairement aux députés mis en congés forcés par les élus du principal parti politique de l’opposition, les sénateurs continuent de tenir leur séance plénière au palais des Congres de Yaoundé comme si de rien n’était.
«Blocus», le nom de code de l’opération lancée hier jeudi 23 novembre 2017 à l’hémicycle de Ngoa-Ekelle à Yaoundé par les députés du Social democratic front fonctionne très bien. Cette opération consiste à empêcher la tenue des séances plénières jusqu’à ce que les responsables de la chambre basse acceptent d’ouvrir un dialogue sur la crise anglophone qui dure depuis environs 14 mois dans la partie occidentale du pays.

Pendant que les députés sont en repos forcé, les Sénateurs poursuivre sereinement la 3e session ordinaire de l’année parlementaire 2017 ouverte le mardi 14 novembre dernier au Palais des Congrès à Yaoundé. Depuis hier jeudi 23 novembre, le SENAT a démarré avec ses séances plénières consacrées aux questions orales. « Trois membres du gouvernement étaient hier face aux Sénateurs » a précisé ce vendredi, le journal 13heure de la Radio d’Etat.

Le SDF qui compte 18 députés à l’Assemblée nationale, compte 14 parlementaires au Senat. Tous ont reçu la même mission lors de la dernière réunion du Comité exécutif national du SDF tenue le 28 octobre 2017 à Bamenda, à savoir « se pencher avec la plus grande énergie lors de cette 3e session parlementaire sur la crise anglophone et à ouvrer pour la création de commissions d’enquête parlementaire pour faire la lumière sur « le carnage , le pillage et les meurtres de citoyens sans défense célébrant la journée de la Réunification le 1er octobre 2017 dans les Régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest ».

Afin donc de remplir leur mission comme leur camarade député, les parlementaires SDF de la chambre haute, s’apprêtent à manifester bruyamment pendant les prochaines séances plénières du SENAT pour bloquer les travaux, selon une source proche de ce parti leader de l’opposition.

Cameroon-Info.Net a aussi appris par ailleurs qu’au sein du RDPC, parti politique au pouvoir, et au sein du gouvernement, les concertations se multiplient pour trouver une solution aux revendications du SDF.

Adeline ATANGANA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *