Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Cameroun – Au tribunal: Huit responsables de la CRTV rejoignent Amadou Vamoulké, pour un détournement présumé de 25 milliards de FCFA

AfricaPresse.com

Ecrit Par le 27 Feb 2018 Publié dans la categorie: Actualités, Cameroun, Opération épervier, Société


Amadou Vamoulké

Amadou Vamoulké

L’ancien DG de la CRTV a été une nouvelle fois inculpé, ainsi que certains de ses collaborateurs pour des opérations financières jugées douteuses à propos de l’acquisition des droits de retransmission des matches et de l’achat des bons de carburant.

Alors que le procès entamé contre Amadou Vamoulké, fait ses petits pas, l’ancien directeur de la Cameroon Radio and Television (CRTV) vient d’être inculpé du détournement de 25 milliards FCFA. D’après l’hebdomadaire Kalara en kiosque lundi 26 février 2018, il a été rejoint par huit responsables de la CRTV, vendredi 23 Février 2018, qui eux aussi ont été inculpés par le Tribunal Criminel Spécial (TCS) et mis sous mandat de détention provisoire à la prison centrale de Yaoundé-Kondengui dans le cadre de cette affaire.

Le journal rapporte que le motif évoqué, est « coaction de détournement de deniers publics » avec l’ancien Directeur général de la CRTV, Amadou Vamoulké Madeouna III, en détention provisoire depuis le 29 juillet 2016 dans le même pénitencier de Kondengui à Yaoundé. Il s’agit nommément de Abate Thomas Magloire, Bela épouse Bassaliag Marie Laurence, Moudiki Mbango Catherine Désirée, Mohaman Sani, Belinga Gabriel, Kouotouo Mama, Ngantchong Mboutchemi Patrick, Passa Florence Horpa épouse Horpa. C’était   au terme de brèves auditions qui se sont déroulées au TCS vendredi dernier.

D’après le journal, les inculpés sont en effet suspectés d’indélicatesses commises à travers le processus d’achat de carburants et de crédits de communication pour les besoins de l’organisme public d’une part ; et l’acquisition des droits de retransmission de certaines compétitions sportives internationales, d’autre part. Entre autres évènements cités dans le cadre de cette affaire, les droits de retransmission de certains matchs des Lions Indomptables du Cameroun, qui ont  permis de déceler ces détournements. Si l’on s’en tient au rapport d’audit produit par des experts comptables du cabinet BBI Advisory and Audit, il est clairement démontré que l’ancien directeur général de la CRTV a procédé à du blanchiment des capitaux. Amadou Vamoulké, qui jusqu’ici nie avoir détourné les 3, milliards FCFA objet de son premier procès toujours en cours, vient-il de voir ses chances de retrouver la liberté, diminuer considérablement avec cette nouvelle affaire ?

Lore E. SOUHE

2 Responses to Cameroun – Au tribunal: Huit responsables de la CRTV rejoignent Amadou Vamoulké, pour un détournement présumé de 25 milliards de FCFA

  1. MASSE

    17/04/2018 at 07:15

    vous croyez salir la réputation de monsieur Vamoulké, qui est représente le symbole d'”honnetete et d’integrité, mais votre “journal” est en service commandé. rendez-vous sur le site du comité international pour la réhabilitation et la liberation de monsieur Amadou Vamoulke (facebook.com/vamoulke) et vous aurez toutes les preuves de la machination juridico-politique qui maingtient monsieur Vaoulke en prison sur un proces qui a connu un record historique de 9 renvois faute de charges crédibles !!!
    Votre pseudo journal fait honte à la profession de journaliste dont vous decouvrirez peut-etre un jour la valeur éthique

  2. MASSE

    17/04/2018 at 07:15

    vous croyez salir la réputation de monsieur Vamoulké, qui est représente le symbole d'”honnetete et d’integrité, mais votre “journal” est en service commandé. rendez-vous sur le site du comité international pour la réhabilitation et la liberation de monsieur Amadou Vamoulke (facebook.com/vamoulke) et vous aurez toutes les preuves de la machination juridico-politique qui maingtient monsieur Vaoulke en prison sur un proces qui a connu un record historique de 9 renvois faute de charges crédibles !!!
    Votre pseudo journal fait honte à la profession de journaliste dont vous decouvrirez peut-etre un jour la valeur éthique

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *