Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Cameroun- Belgique : Hommage du Cercle Félix Moumié à Marthe Ekemeyong Moumié

AfricaPresse.com

Ecrit Par le 13 Feb 2009 Publié dans la categorie: Actualités, Cooperation Internationale, Politique


marthe-moumieLe samedi 14 février prochain se tiendra à Bruxelles la capitale des institutions européenne une cérémonie en guise d’hommage à Mme Veuve Marthe MOUMIE assassinée dans la nuit du 7 au 8 janvier 2009 à Ebolowa et inhumée le 31 janvier dernier à Ebom Essawo près d’Ebolowa dans la région du Sud au Cameroun. Telle est la substance du communiqué du Cercle Félix Moumié parvenu à la rédaction de Camer.be ce jour. Ce 14 février au Centre culturel Elzenhof, Salle N° 07 / 12 Avenue de la Couronne, 1050 Bruxelles, le public aura droit à la projection gratuite du documentaire intitulé “L’assassinat de Félix Moumié”, du réalisateur Suisse Franck Garbely.

Selon les organisateurs de cette soirée spéciale qui commencera à 15h 30, cette projection sera suivie d’un débat libre sur le film ainsi que sur le thème : “La perpétuation de la mémoire de nos héros nationaux doit-elle se passer de l’implication des régimes politiques ?” Des textes d’hommage à Mme Moumié, résistante africaine, seront également lus.

Afin de donner l’occasion à tous les patriotes camerounais et à tous les panafricanistes de participer à cette activité, ceux qui souhaitent faire lire un texte d’hommage se doivent d’informer préalablement le Cercle Félix Moumié à l’adresse suivante : cerclemoumie@yahoo.fr, afin que les suggestions soient consignées.

Pour mémoire, assassinée dans la nuit du 7 au 8 janvier 2009, Mme veuve Moumié a été inhumée le 31 janvier dernier à Ebom Essawo à une soixantaine de kilomètre d’Ebolowa. « Grande dame, brave mère, combattante des premières heures pour la liberté », Marthe Moumié, veuve de Félix Roland Moumié lui-même assassiné en novembre 1960 à Genève par un espion français mérite un hommage digne affirme les organisateurs.

Selon le Docteur Samuel Mack Kit, de l’Upc, Marthe Moumié n’était pas seulement l’épouse. Elle était elle-même aussi membre de l’UPC (Union des Populations du Cameroun). Elle avait adhéré le même jour que son mari. Membre de l’UPC et dirigeante de l’Union Démocratique des Femmes Camerounaises (UDEFEC), elle a donc subi toutes les tribulations des militants de l’UPC, à partir de 1955 à la dissolution illégale de celle-ci par le Gouvernement français.

Tout comme l’UPC, le Cercle Félix Moumié pense que cet hommage à Marthe Moumié aurait été incomplet et surtout hypocrite car Marthe Moumié décède trop tôt. C’est une importante perte pour notre mémoire collective car, elle avait encore beaucoup de choses à nous dire et à nous apprendre.

Pour la cérémonie d’hommage à Marthe Ekemeyong Moumié, le Cercle Félix Moumié compte sur la présence de tous ce samedi 14 février à Bruxelles. 49 ans après l’assassinat par empoisonnement au thallium du Dr Roland Félix Moumié à Genève, sa veuve connaît une fin toute aussi tragique que la sienne. Violée, puis étranglée dans la nuit du 07 au 08 janvier par un individu que la police camerounaise présente comme le coupable, Marthe Moumié était attendue à Genève au mois de mai 2009, dans le cadre des activités de la Fondation Moumié

© Camer.be : Hugues SEUMO