Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Le budget programme: Un outil d’optimisation de la gestion des ressources

Ecrit Par le 31 Jan 2011
Publié dans la categorie: Actualités, Economie

Il a été présenté comme un facteur stratégique du développement économique, au cours de la conférence annuelle des services du Minfi. A l’horizon 2020, l’Etat prévoit le passage du sous emploi de 75,8% à moins de 50%, un taux de pauvreté autour de 28%.

Yaounde

Yaounde

L’investissement public sera pour cela porté de 21% à 30% des dépenses de l’Etat, avec priorité aux grands projets d’infrastructure. Mais pour que ces objectifs soient atteints, il faut que la dépense publique soit de qualité. Les travaux des services centraux, déconcentrés et extérieurs du ministère des Finances (Minfi) qui se sont achevés samedi dernier à Yaoundé, ont été consacrés non seulement à la recherche de nouvelles sources de financement mais aussi à la manière dont ces financements, doivent être gérés. Ils se sont déroulés sous le thème : « Budget 2011 et enjeux de la diversification des sources de financements de l’économie ».

Pour une meilleure gestion des finances publiques, trois principes de base ont été édictés : la mise en place du nouveau régime financier de l’Etat, le renforcement de la mobilisation des ressources à la hauteur des prévisions arrêtées par la loi des finances 2011 et la mise en pratique du principe de la réalité économique des dépenses effectuées par l’Etat, avec une attention particulière sur la qualité de la dépense. Le budget de l’Etat est l’outil par excellence de mise en œuvre de sa politique de développement, à travers la mobilisation et la planification de ses ressources. Au vu des limites du budget moyen, (difficulté à percevoir la finalité et l’impact des dépenses, faible contrôle de performances etc.) et des nouvelles exigences, un nouveau régime financer qui consacre le budget programme est mis en œuvre depuis 2008 et son application intégrale se fera en 2013.

Globalement, le budget programme permet d’aligner les ressources publiques sur les priorités nationales. Il prend en compte la pluri annualité budgétaire et allie conceptualisation et opérationnalité. Les allocations des ressources se font sur une base annuelle certes, mais l’Etat sait exactement quels sont ses objectifs à long terme. Et il assure le suivi de ses dépenses grâce à des indicateurs de performance définis à l’avance. Au cours de la cérémonie de clôture, le Minfi, Essimi Menye, a invité ses collaborateurs à « travailler avec méthode et discipline, compte tenu de la large et longue feuille de route ». Il a souligné l’indispensable coordination qui doit exister entre tous les services et la nécessité de produire des rapports d’activités périodiques. Le ministre a également déclaré que les recommandations issues de ces travaux vont faire l’objet d’une large diffusion et seront insérées au plan d’action 2011.

Cameroon Tribune