Hébergement Web Mutualisé - Wise Host

Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Cameroun – Crise anglophone/Richard Bona: «Monsieur Biya, le dialogue est et reste l’unique solution…»

AfricaPresse.com

Ecrit Par le 10 Jan 2017 Publié dans la categorie: Actualités, Célébrités, Culture, Politique, Société


Richard-Bona

L’artiste de renommée internationale déconseille vivement au Chef de l’État camerounais l’usage de la force dans la crise qui secoue les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.
Comme à son habitude, Richard Bona s’exprime sur l’actualité du Cameroun, le pays qui l’a vu naître. Comme à son habitude, il s’exprime sur Internet. Son compte Facebook a accueilli ce lundi 9 janvier 2017 dans l’après-midi un post (en français et en anglais) en rapport avec la crise qui secoue les Régions du Sud-Ouest. «Mr BIYA, le dialogue est et reste l’unique solution. Votre solution de facilité à agir avec brutalité ne marchera pas… Will be no winners only losers in both sides…», écrit-il.

Bona redoute l’entrée en scène du Bataillon d’Intervention Rapide (BIR) comme par le passé lorsqu’il a fallu réprimer des contestataires. C’est pourquoi il met en garde le Président de la République du Cameroun. «Le peuple est une arme de résistance sans pareille. À un moment il va falloir être juste, clairvoyant, et cohérent… Entouré d’aucun vrai stratège, j’ai bien peur que vous fassiez le mauvais choix… Celui du BIR».

Le bassiste camerounais demande à Paul Biya d’initier un dialogue franc et sincère avec le peuple anglophone.

Au cours d’une interview qu’il a accordée à la BBC, Richard Bona proclamait qu’il est «la vraie voix du peuple». L’on peut comprendre ses prises de position contre le régime de Yaoundé. Il a toujours brocardé les actuels gestionnaires du pays et leur chef. Dans une sortie pas si lointaine, Bona déclarait que «Paul Biya est pire que Boko Haram». La colère de Bona envers le régime Biya a été accentuée par la non-officialisation de la double nationalité au Cameroun.

Auteur:

Pierre Arnaud NTCHAPDA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *