Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Cameroun – Culture: Une conférence du rappeur Valsero interdite à Douala (Littoral)

AfricaPresse.com

Ecrit Par le 3 Feb 2017 Publié dans la categorie: Actualités, Célébrités, Culture, Musique, Société


Valsero

Valsero

La décision est de Jean Marc Ekoa Mbarga, le Sous-préfet de l’Arrondissement de Douala 1er.
C’est en pleine conférence que le rappeur Valsero est informé de l’interdiction de la tenue de son évènement alors qu’il entretenait le public venu y prendre part à l’Institut Français du Cameroun (IFC). C’était le 2 février 2017. Dans son édition du 3 février 2017, le quotidien Le Jour qui rapporte cette information indique que le rappeur a été invité dans le bureau de la directrice de l’IFC par un haut gradé de la gendarmerie nationale qui est venu lui apporter la nouvelle.

Selon le journal, la décision vient de Jean Marc Ekoa Mbarga, le Sous-préfet de l’Arrondissement de Douala 1er. L’artiste a donc par la même occasion été conviée à demander à ceux qui avaient répondu présent à son évènement de libérer la salle. Il était alors très exactement 15 heures 10 minutes. «Je suis tellement choqué», a dit le rappeur.

Le Jour raconte que ce jour-là, plus d’une heure avant cette conférence, deux pick-up de la gendarmerie s’étaient déjà positionnés devant l’IFC. «Quatre gendarmes se sont postés près de l’entrée principale. Un Colonel à la tête de cette délégation a effectué plusieurs allées et venues entre le bureau de la directrice et le hall de l’IFC.

Valsero arrivé aussi un peu plus tôt s’est installé au restaurant situé au rez-de-chaussée», relate le quotidien. Une rumeur d’annulation de la conférence a circulé à ce moment mais l’artiste ne s’est pas rapproché des éléments de la gendarmerie. En fait cette conférence avait pour but de présenter la 4e édition du concept «jeune et fort» du rappeur Valsero. Cette année le slogan choisi est: «on ne baisse pas les bras».

Cette édition va connaître la participation des autres artistes à l’instar de Krotal, Mink’s et Franko qui étaient tous présents le 2 février dernier et au moment où il a été demandé de mettre fin à la conférence. «On veut que j’aille vivre dans quel pays», a demandé le rappeur au bord des larmes. Ce dernier prévoit tout de même de tenir son évènement du 2 au 9 février 2017.

Auteur:

Liliane J. NDANGUE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *