Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Cameroun – Droits d’auteurs/Isidore Modjo: «C’est Issa Tchiroma qui bloque mon argent»

AfricaPresse.com

Ecrit Par le 31 Oct 2017 Publié dans la categorie: Actualités, Culture, Faits Divers, Musique, Société


Isidore Modjo

Isidore Modjo

L’auteur-compositeur des musiques d’habillage des programmes officiels de la CRTV, la télévision d’État réclame le paiement des 50 millions de francs CFA qui doivent lui être reversés au titre de droits d’auteur. Il a repris ses sit-in devant le ministère de la Communication le lundi 30 octobre 2017.

Isidore Modjo a recommencé à manifester devant le ministère de la  Communication et promet de faire un sit-in tous les jours jusqu’à ce que les 50 millions de francs CFA accordés par le Premier ministre lui soient reversés au titre du paiement de l’exploitation de ses œuvres musicales par la chaîne publique, la CRTV.

«Malgré les menaces de mort, je reviens parce que pendant mon absence, Monsieur Tchiroma a encore osé aller mentir lors d’un conseil du Gouvernement en disant qu’il a résolu le problème. Posez-lui la question et demandez-lui qu’il vous montre le document qui prouve qu’on a résolu ce problème», a-t-il confié au reporter de Cameroun-Info.Net.

Avec son mégaphone et ses banderoles, Isidore Modjo crie à qui veut l’entendre que le ministre Issa Tchiroma Bakary et le directeur de la CRTV refusent d’appliquer la décision prise le 29 mars 2017 par le Premier ministre afin d’acquérir définitivement les œuvres querellées pour le compte de la Cameroon radio and television. Il s’agit des compositions musicales utilisées depuis une vingtaine d’années comme génériques des journaux et de certains programmes du média.

«C’est lui [Issa Tchiroma Bakary, ministre de la Communication] qui bloque mon argent. Il n’a pas donné d’instructions. C’est impensable que le PCA [de la CRTV] dise qu’il a donné une instruction du Premier ministre et elle n’est pas exécutée», ajoute-t-il.

Isidore Modjo dit avoir eu des propositions d’exil qu’il a refusées. «J’ai été en Europe entre le 3 et le 16 octobre 2017. J’ai été entendu par la Communauté internationale, j’ai eu deux propositions: l’exil que j’ai refusé, parce qu’il était question de trainer mon pays que j’aime bien dans la boue. Et je ne peux pas le faire à cause de deux personnes qui refusent d’exécuter l’instruction de l’exécutif, notamment messieurs Issa Tchiroma et Charles Ndongo. Et la seconde proposition, je ne la dévoilerai pas ici».

«Le Cameroun ne m’a pas renié, mais c’est deux personnes dans le système qui sont en train de faire la rébellion par rapport à une instruction de l’exécutif», ajoute l’auteur-compositeur. Son plan B, qu’il refuse de dévoiler s’appliquera s’il n’est toujours entré en possession de ses 50 millions de FCFA.

Isidore Modjo manifeste devant le ministère de la Communication

Isidore Modjo manifeste devant le ministère de la Communication

Otric NGON

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *