Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Cameroun/Projet minier de Mbalam : L’Etat proroge de six mois la licence Sundance


Ecrit Par le 21 Mar 2018 Publié dans la categorie: A La Une, Actualités, Afrique, Cameroun, Economie


2408-7333-with-china-ghezouba-hesitating-cameroon-and-sundance-are-looking-for-alternative-investors-for-mbalam-iron_L

Le gouvernement camerounais vient de proroger le mandat de Sundance Resources Limited pour le développement du projet du fer de Mbalam, a annoncé par voie de communiqué la junior minière australienne, Sundance Resource. Les responsables de l’entreprise précisent que cette prorogation va jusqu’au 14 septembre 2018. Une période au cours de laquelle, Sundance s’est engagé à démontrer au gouvernement qu’il est un partenaire crédible et intéressé par le développement du projet. Le gouvernement ayant pour sa part promis de prendre toutes les mesures nécessaires pour l’accompagner dans ses efforts. « Sundance reconnaît le soutien continu du gouvernement du Cameroun pour le développement du projet de minerai de fer Mbalam-Nabeba », a déclaré Giulio Casello, directeur général de Sundance dans un communiqué de presse. L’entreprise prend l’engagement de tenir le public informé de l’évolution des discussions avec Tidfore, CCECC et d’autres partenaires potentiels.

Ce n’est pas la première fois que la licence de l’entreprise australienne pour le développement de ce projet est prolongée. L’année dernière, l’Etat avait prorogé jusqu’au 28 janvier 2018 et pour une énième fois le mandat de cette entreprise australienne, pour lui permettre d’avancer dans la recherche des partenaires devant contribuer au développement du projet minier de Mbalam-Nabeba. Tout en promettant à Sundance que ce contrat serait étendu à six mois si jamais des progrès étaient faits dans ce sens. Et, il y a deux mois, des progrès ont été effectivement faits dans la recherche des partenaires. Car, Sundance avait conclu un protocole d’entente avec le Chinois Tidfore Heavy Equipment Group Ltd, pour le développement du projet de minerai de fer de Mbalam-Nabeba. Cet accord visait à fournir un cadre de coopération entre les parties et leurs partenaires en coentreprise, afin de constituer un consortium nécessaire pour aider à trouver les financements nécessaires. Et par la suite, Tidfore avait ainsi signé un accord-cadre de coentreprise avec la China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC), une filiale de l’entreprise publique China Railway Construction Corporation (CRCC), en vue de la construction d’une ligne de chemin de fer d’évacuation du minerai vers le port camerounais de Kribi (Sud) long de 510 kilomètres en plus des 70 autres kilomètres reliant Mbalam à la mine congolaise de Nabeba.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *