Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Home » Archives by category » R.D. Congo (Page 3)
Home » Archives by category » R.D. Congo (Page 3)

RD Congo : Denis Mukwege demande un « changement radical » du système

RD Congo : Denis Mukwege demande un « changement radical » du système

Le célèbre chirurgien congolais Denis Mukwege a appelé mardi à “un changement radical” en RDC, le jour de la célébration de la prise de pouvoir par Laurent Désiré Kabila, en…

Grands Lacs : ce que contient le rapport du groupe d’experts sur la RD Congo

Grands Lacs : ce que contient le rapport du groupe d’experts sur la RD Congo

Soutien rwandais aux rebelles burundais, livraison d’armes par la Corée du Nord, rôle trouble d’officiers congolais dans les massacres à Béni… Avant même sa sortie officielle, le dernier rapport du…

Présidentielle en RDC : appel à des marches de protestation le 26 mai

Présidentielle en RDC : appel à des marches de protestation le 26 mai

Trois plateformes d’opposition congolaise appellent à des marches de protestation en République démocratique du Congo le 26 mai contre un arrêt de la Cour constitutionnelle autorisant le président Joseph Kabila…

DR Congo cracks down on ‘foreign mercenaries’

DR Congo cracks down on ‘foreign mercenaries’

The Democratic Republic of the Congo’s government has announced a crackdown on the alleged use of foreign mercenaries by the country’s main opposition leader Moise Katumbi. Justice Minister Alexis Thambwe…

RD Congo : la Cour constitutionnelle estime que Kabila peut rester en fonction après la fin de son mandat

RD Congo : la Cour constitutionnelle estime que Kabila peut rester en fonction après la fin de son mandat

Saisie en interprétation de la Constitution par les députés de la majorité au pouvoir, la Cour constitutionnelle a indiqué mercredi que Joseph Kabila, le président sortant, pourra rester en fonction…

RD Congo : plusieurs heures d’audition pour Moïse Katumbi qui dénonce un « procès politique »

RD Congo : plusieurs heures d’audition pour Moïse Katumbi qui dénonce un « procès politique »

L’opposant Moïse Katumbi, candidat déclaré à la présidentielle, a été entendu pendant plusieurs heures lundi après-midi par le parquet de Lubumbashi qui le soupçonne d’avoir recruté des mercenaires étrangers. Des…

Nouvelle initiative africaine pour Lefèvre Pelletier & associés (LPA) : après s’être rapproché en début d’année du cabinet Silini, Baghdadi & Bentoumi, l’un des plus connus de la place d’Alger où LPA est implanté depuis 2007 — un an avant Casablanca où il a ouvert en 2008—, le cabinet français d’avocats s’attaque à l’Afrique subsaharienne. Il a annoncé, lundi 2 mai, avoir ouvert un bureau dans la capitale économique camerounaise, Douala, ainsi qu’une antenne à Yaoundé, la capitale politique. C’est Yves Moukory Eyoum, ancien directeur associé chez l’auditeur EY au Cameroun, où il s’est notamment occupé de conseil aux États et aux investisseurs, qui prend les rênes de la nouvelle branche camerounaise, dotée d’une équipe de cinq juristes. LPA et CGR Legal, un ensemble à 44 millions d’euros « Le développement du recours aux avocats d’affaires passe par la combinaison entre une implantation très locale avec des avocats installés sur place, qui connaissent parfaitement la culture, le tissu économique et les rouages administratifs, et l’accès à une plateforme structurée et internationale qui garantit aux clients des compétences dans les différentes pratiques du droit des affaires », indique-t-il dans ce même communiqué. Seule une poignée de cabinets d’avocats d’affaires sont recensés dans les pays d’Afrique subsaharienne francophone. Et les implantations de grands cabinets d’avocats internationaux ne sont pas légion. Dernier exemple en date : un autre acteur hexagonal, DS Avocats, a annoncé fin mars l’ouverture de ses premiers bureaux en Afrique, à Alger et à Dakar, suivant en cela l’américain Orrick qui, lui, avait choisi Abidjan. LPA et CGR Legal, un homologue français, ont annoncé leur fusion le 11 janvier 2016 : le nouveau cabinet a donné naissance à une structure de 160 avocats répartis dans 7 bureaux dont 6 à l’étranger. Leur chiffre d’affaires consolidé atteint 44 millions d’euros selon Les Échos. Benjamin Polle

Nouvelle initiative africaine pour Lefèvre Pelletier & associés (LPA) : après s’être rapproché en début d’année du cabinet Silini, Baghdadi & Bentoumi, l’un des plus connus de la place d’Alger où LPA est implanté depuis 2007 — un an avant Casablanca où il a ouvert en 2008—, le cabinet français d’avocats s’attaque à l’Afrique subsaharienne. Il a annoncé, lundi 2 mai, avoir ouvert un bureau dans la capitale économique camerounaise, Douala, ainsi qu’une antenne à Yaoundé, la capitale politique.  C’est Yves Moukory Eyoum, ancien directeur associé chez l’auditeur EY au Cameroun, où il s’est notamment occupé de conseil aux États et aux investisseurs, qui prend les rênes de la nouvelle branche camerounaise, dotée d’une équipe de cinq juristes.  LPA et CGR Legal, un ensemble à 44 millions d’euros  « Le développement du recours aux avocats d’affaires passe par la combinaison entre une implantation très locale avec des avocats installés sur place, qui connaissent parfaitement la culture, le tissu économique et les rouages administratifs, et l’accès à une plateforme structurée et internationale qui garantit aux clients des compétences dans les différentes pratiques du droit des affaires », indique-t-il dans ce même communiqué.  Seule une poignée de cabinets d’avocats d’affaires sont recensés dans les pays d’Afrique subsaharienne francophone.  Et les implantations de grands cabinets d’avocats internationaux ne sont pas légion. Dernier exemple en date : un autre acteur hexagonal, DS Avocats, a annoncé fin mars l’ouverture de ses premiers bureaux en Afrique, à Alger et à Dakar, suivant en cela l’américain Orrick qui, lui, avait choisi Abidjan.  LPA et CGR Legal, un homologue français, ont annoncé leur fusion le 11 janvier 2016 : le nouveau cabinet a donné naissance à une structure de 160 avocats répartis dans 7 bureaux dont 6 à l’étranger. Leur chiffre d’affaires consolidé atteint 44 millions d’euros selon Les Échos.  Benjamin Polle

Moins de 24 heures après l’annonce de sa candidature, Moïse Katumbi a indiqué jeudi que son domicile à Lubumbashi, dans le sud de la RDC, avait été encerclé par la…

RDC: au moins 17 civils tués à Beni

RDC: au moins 17 civils tués à Beni

L’attaque s’est produite dans un hameau du village Erengeti situé à 60 kilomètres de nord-est de Beni dans Nord-Kivu. Les assaillants dont l’identité reste à déterminer ont effectué une incursion…