Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Colombie: un mariage à trois reconnu officiellement


Ecrit Par le 14 Jun 2017 Publié dans la categorie: A La Une, Afrique, Monde


Ils s’appellent Manuel, Victor et Alejandro et ils sont depuis le 3 juin officiellement mariés. Cette «trieja» est une première en Colombie.

Ils s’appellent Manuel, Victor et Alejandro et ils sont depuis le 3 juin officiellement mariés. Cette «trieja» est une première en Colombie.

Un mariage gay à trois. C’est arrivé en Colombie où un notaire a accepté le mariage de trois hommes qui vivaient sous le même toit. Légal, ou pas ? Tout a été fait dans les formes.

Avec notre correspondante à Bogota,  Zoé Berri

La Colombie, pays catholique particulièrement conservateur, sait surprendre. L’union gay entre un étudiant en théâtre, un journaliste et un danseur a été célébrée le 3 juin â Medellin. Pas un mariage exactement, mais une société patrimoniale à trois, signée chez le notaire qui a pour l’occasion utilisé un nouveau terme : la trieja, qui vient du mot pareja, en français « couple ». Une figure créée par l’un des avocats qui défendent en Colombie les droits de la communauté gay, lesbienne et trans.

Les trois hommes se connaissaient de longue date. Deux d’entre eux avaient déjà été les premiers, en 2000, à obtenir d’un notaire qu’il les marie, avant que la législation ne le permette. Il leur a semblé tout à fait naturel de formaliser cette nouvelle union. « Nous sommes une famille polyamoureuse », a déclaré l’un des heureux mariés.

En Colombie le mariage homosexuel est autorisé depuis 2016 et la règlementation permet l’adoption d’enfants mais la discrimination, les agressions, et les crimes contre la communauté LGBT restent fréquents. Le mariage à trois de Medellin est un incroyable, mais vrai, pied de nez aux conventions.


■ Réaction

Pour Manuel Velandia, membre de la ligue des lesbiennes, gays, bisexuels et LGBT de Colombie, il s’agit d’une initiative qui ouvre la porte à ceux qui souhaitent construire un autre type de relation que le traditionnel couple : «  En réalité on n’appelle pas ça un couple mais un triome parce qu’ils sont trois à former cette relation. Il s’agit de trois hommes qui résident à Medellin. La différence entre le plus jeune et le plus âgé est de 20 ans. Ils se sont constitués dans une espèce d’entreprise familiale. Ils se sont donc rendus chez un notaire où ils ont signé une sorte d’acte constitutif de cette entreprise que l’on appelle une “famille”, poly-affective et poly-amoureuse. C’est-à-dire que sur cet acte il est stipulé que les trois membres de cette entreprise familiale s’aiment et qu’ils ont décidé de partager leur vie, ainsi que leur corps et leurs ressources. C’est une alternative légale pour les personnes qui pensent qu’elles peuvent construire un autre type de relation qui se base sur un accord mutuel et le respect des droits des autres. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *