Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Comment Paul Biya a établi des sociétés d’Etat et des ministères ethniques

Aurore Plus

Ecrit Par le 1 Jun 2012 Publié dans la categorie: Actualités, Politique


Clément OBOUH FEGUÉ, ingénieur hydraulicien a été directeur général-adjoint de la Société nationale des Eaux du Cameroun de 1973 à 1975. Devenu directeur général de la même société en 1975, il en est parti en l’an 2000. Soit 27 ans d’un long règne. Obouh Fegué est un Etenga du département de la Mefou et Afamba, région du Centre. Basile Atangana Kouna qui lui succède est lui aussi un Etenga.

Entretemps la Snec subit une profonde restructuration et est divisée en deux sociétés: la Société camerounaise des eaux (Cde) qui échoit aux Marocains. Elle est chargée, de la distribution et de la facturation. La partie qui concerne la construction des infrastructures, leurs entretiens la Camwater est confiée à Basile Atangana Kouna. Quand ce dernier devient ministre de l’Eau et de l’Energie à la faveur du remaniement ministériel du 9 décembre 2012, il cumule pendant quelques mois ses nouvelles fonctions ministérielles et celles, anciennes, de directeur général de la Camwater dont il vient d’être déchargé il y a tout juste quelques semaines au profit de William Sollo, originaire de l’arrondissement d’Akono, département de la Mefou et Akono voisin de celui de la Mefou et Afamba dont sont originaires Clément Obouh Fégué et Basile Atangana Kouna. Quand on fait le total, les Bétis, les gens d’un même coin, occupent le poste de directeur général de la Snec puis de la Camwater depuis pratiquement 37 ans. Il est bien vrai que c’est Ahmadou Ahidjo, le premier président du Cameroun qui avait nommé Obouh Fegué directeur général adjoint de la Snec en 1973, puis directeur général à partir de 1975, mais Paul Biya qui est arrivé au pouvoir en 1982 l’a maintenu au poste jusqu’en 2000. La conséquence de tout cela: à la Snec, l’ewondo était la langue de travail et non les langues officielles que sont l’anglais et le français. Peut-être même qu’on avait envisagé de produire des factures en ewondo. Aujourd’hui que ce soit à la Camerounaise des Eaux ou à la Camwater, les Bétis sont largement majoritaires.

La Sodecoton vit la même situation. Avant l’arrivée de l’actuel directeur général Iya Mohammed, qui est en place depuis une vingtaine d’années, son prédécesseur était également peulh comme lui. Les peulh dirigent donc la Sodecoton depuis pratiquement trois décennies. Ce qui crée une certaine frustration chez les originaires du Grand Nord, Toupouri, Moundang, Massa et autres non Peulh qui sont majoritaires chez le personnel subalterne des usines et dans les champs de coton.

Dans le gouvernement, c’est pareil sous Paul Biya.

Quand on prend le ministère des Domaines, du Cadastre, et des Affaires foncières anciennement ministère des Domaines et des Affaires foncières, on constate que depuis 2004 voici les noms des Mbamois qui ont occupé ces ministères.

Louis-Marie Abogo Nkono, arrondissement d’Ombessa, département du Mbam et Inoubou, ethnie Yambassa. Du 08 décembre 2004 au 07 septembre 2007.

Pascal Anong Adibime, arrondissement d’Ombessa, département du Mbam et Inoubou, ethnie Yambassa. Du 07 septembre 2007 au 30 juin 2009.

Jean-Baptiste Beleoken, arrondissement, de Ndikinimeki, département du Mbam et Inoubou, ethnie Banen. Du 30 juin 2009 au 09 décembre 2011.

Jacqueline Koung à Bessike, arrondissement de Bafia, département du Mbam et Inoubou, ethnie Bafia. Depuis le 09 décembre 2011.

Voilà comment le président Paul Biya ethnicise certains ministères et sociétés d’Etat au point où quand on s’y rend, on a l’impression de se retrouver dans un cadre purement villageois ou familial.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *