Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Crimes rituels à Mimboman: La riposte du gouvernement

La Nouvelle Expression

Ecrit Par le 25 Jan 2013 Publié dans la categorie: Actualités, Société


issa-tchiroma

Le ministre de la communication a donné un point de presse Mercredi à 20 heures en présence du Délégué général à la Sûreté nationale et du Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie. Extrait de la déclaration de Issa Tchiroma Bakary.

«Entre le 2 décembre 2012 et le 10 janvier 2013, une vague de crimes spectaculaires oint été commis dans l’arrondissement de Yaoundé IV, notamment dans les quartiers Mimboman, Nkomo et Biteng.

Les médias, dans leurs différents programmes, ont fait mention de 12 victimes, alors qu’à ce jour, il ressort plutôt des investigations menées par les services d’enquêtes compétents que 7 jeunes filles victimes ont été recensées, dont 4 ont été formellement identifiées. Les 3 autres n’ayant pu l’être du fait de l’état de putréfaction avancée des corps de deux d’entre elles, et de l’abandon des restes de la troisième, qui se trouvent en ce moment à la morgue de l’hôpital central de Yaoundé.

Le fait récurrent qui caractérise ces crimes est le viol, suivi dans le bon nombre de cas de l’amputation de certaines parties des corps varie entre 15 et 30 ans, et dont les dépouilles ont souvent été retrouvées dans des broussailles excentrées ou dans des maisons abandonnées.

Cette situation a provoqué une grande psychose au sein des populations, entraînant des rumeurs folles et des commentaires de tous ordres.

Face à cet état de choses et sur très hautes instructions du chef de l’Etat, les forces du maintien de l’ordre ont pris un certain nombre de mesures concertées pour endiguer le fléau et rassurer les populations. Ces mesures sont pour l’essentiel les suivantes:

– Le renforcement de la surveillance et du contrôle dans les zones criminogènes ;

– L’institution d’Unités spécialisées de sécurité ;

– L’accentuation des mesures de renseignement.

(…) En conclusion de ce qui précède, l’on peut retenir que :

– A ce jour, les crimes sus évoqués ont cessé dans les zones concernées

– De nombreuses mesures concertées, à caractère dissuasif et actif ont été mises en œuvre par les structures compétentes aux fins de la sécurité, de la tranquillité et de la sérénité de nos populations;

– Dans le même temps ordre d’idées, des mesures préventives de renseignement et de sensibilisation sont mises au point, dans le but de prévenir tout risque de résurgence du phénomène décrié.

Les enquêtes se poursuivent activement et nous serons en mesure, dans les prochains jours, de vous donner plus de détails sur les résultats auxquels seront parvenues nos vaillantes forces de sécurité….

Les personnes interpellées sont de nationalité camerounaises et étrangères, et nous ne pouvons pas encore vous révéler leur identité….Ce que nous sommes en mesure de vous dire est que les forces de sécurité, à savoir la police et la gendarmerie, ont lancé une vaste opération ces derniers jours, qui a abouti à de nombreuses interpellations. Une dizaine au niveau de la police et une dizaine au niveau de la gendarmerie… »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *