Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

CULTURE : AMA TUTU MUNA RENCONTRE LES ARTISTES

AfricaPresse.com

Ecrit Par le 16 May 2012 Publié dans la categorie: Actualités, Culture, Société


Les sociétés des droits d’auteur et droits voisins ont présenté au ministre l’état des lieux de la culture par secteur d’activités. Il s’est tenu au palais des congrès de Yaoundé, une série de concertation entre le ministère des arts et de la culture et la société de gestion collective du droit d’auteur et des droits voisins dont la Socam, la Sociladra, la Scaap et la Socadap. Des consultations présidées par le chef de ce département ministériel Ama Tutu Muna qui a décidé de réfléchir, de concert avec les membres de ces corporations, sur les problèmes qui minent et freinent l’évolution de la culture camerounaise et au delà, l’épanouissement des artistes.

Ama Tutu

Discussion, débats, échanges ont meublé ces journées qui auront permis à tous les acteurs présents, d’exposer les préoccupations dont ils font face au quotidien, que ce soit dans l’expression et la matérialisation de leur génie ou même auprès des fonctionnaires, travaillant au sein de ce ministère qui est le leur et qui ne paraissent pas toujours être à l’écoute de leurs difficultés. Ils ont marqué leur inquiétude sur le chemin parcouru pour l’intensification de la lutte contre la piraterie, notamment par l’application effective des mesures idoines contre les contrefaçons, ils ont aussi parler de l’incompréhension des prérogatives des différents intervenants tels que la commission d’arbitrage, les organismes de recouvrement des droits d’auteur et des droits voisins.

Propositions

La dernière journée de consultation, était particulièrement consacrée à la gestion collective du droit d’auteur des arts plastiques et graphiques. Elle a permis au ministre Ama Tutu Muna, entourée pour la circonstance de la grande communauté des arts plastiques et graphique, notamment le conseil d’administration de la socadap, les plasticiens, les infographes et les stylistes modélistes d’étudier, après un bref exposé de quelques réalisations sommaires dans ce secteur, de poser les jalons pour le moyen terme.

Une meilleure visibilité des œuvres d’arts plastiques dans les bâtiments administratifs et les établissements hôteliers au Cameroun, la mise à disposition des ressources budgétaires pour assurer la présence des œuvres d’artistes camerounais dans les bâtiments administratifs, la constitution d’un fichier consulaire artistique des œuvres graphiques et plastiques dans les représentations diplomatiques du Cameoun, l’aménagement d’un espace pour permettre aux artistes plasticiens de travailler et de vendre leur création, l’instauration des festivals des arts plastiques et graphiques et aussi la constitution d’une base de données des artistes plasticiens, toutes catégories confondues.

Nicole Ricci Minyem

CAMNEWS24

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>