Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Direction générale des impôts : la déclaration des taxes à l'ère du numérique

Le Messager

Ecrit Par le 26 Jan 2016 Publié dans la categorie: Actualités, Economie, Société


impots-taxes-clavier-keyboard
Cette direction du ministère des Finances a élargi son système de Télé détection aux contribuables camerounais qui auront désormais la possibilité de déclarer leurs impôts et taxes via internet.

Une expression. La Télé-déclaration. Tout un programme. La nouvelle procédure qui consiste à déclarer ses impôts et taxes sur Internet. Une formule qui est mise en œuvre par la Direction générale des impôts (Dgi) depuis le 20 janvier dernier. « Déclarez vos impôts en ligne, simple, rapide, pratique ». Tel est le slogan qui a encadré la campagne de présentation de cette nouvelle procédure de déclaration en ligne. Près de 3000 participants ont à cet effet, assisté à son lancement à Yaoundé le 13 janvier 2016, aux rangs desquels des représentants d’entreprises, des responsables des Centres des impôts, tous autour des facilitateurs de la Dgi. C’est donc une étape importante dans la déclaration fiscale au Cameroun avec les entreprises qui ont désormais la possibilité de déclarer leurs impôts et taxes en ligne.

De façon pratique, la déclaration des impôts et taxes via internet, à partir du site de la Dgi, requiert sept principales étapes. Dans un premier temps, le contribuable doit se connecter au site de la Direction générale des impôts, dans la rubrique concernée. Dans un second temps, il pourra créer son compte. Ensuite, se connecter, accéder à la page d’accueil, effectuer sa déclaration de Tva, y ajouter une pièce jointe et enfin télécharger le récapitulatif de la déclaration. « La procédure est très simple. Car le système connait déjà les contribuables et les Centres auxquels ils sont rattachés. Il n’y a pas de grande différence avec ce qui se faisait avant, excepté le fait que ce soit désormais en ligne », confie un facilitateur de la Dgi.

Revenez lire l’intégralité de cet article dans quelques instants

© Le Messager : Achille KAMGA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *