Hébergement Web Mutualisé - Wise Host

Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Donald Trump met de l’eau dans son vin concernant la question de Taiwan, cruciale pour Pékin

RFI

Ecrit Par le 10 Feb 2017 Publié dans la categorie: A La Une, Monde, USA


«Xi Jinping (notre photo) salue la réaffirmation par M. Trump de l'adhésion du gouvernement américain au principe de la Chine unique», a indiqué vendredi la télévision chinoise CCTV.

«Xi Jinping (notre photo) salue la réaffirmation par M. Trump de l’adhésion du gouvernement américain au principe de la Chine unique», a indiqué vendredi la télévision chinoise CCTV.

Le 9 février, il y a eu la lettre souhaitant une bonne année du coq au peuple chinois ; aujourd’hui, Donald Trump fait à nouveau parler de lui à Pékin : après avoir parlé à au moins une dizaine d’autres chefs d’Etat, le nouveau président américain a finalement pris le téléphone pour appeler son homologue Xi Jinping. Pendant cette conversation, il aurait même accepté de mettre de l’eau dans son vin concernant la question de Taiwan, cruciale pour Pékin.

« A la demande du président Xi, le président Trump a accepté de respecter le principe de la Chine unique », a annoncé la Maison Blanche dans un communiqué publié après cette première conversation téléphonique décrite comme « extrêmement cordiale ». Xi Jinping aurait salué l’affirmation américaine que la question de Taiwan n’est pas négociable, selon la télévision d’Etat.

Aucun état ne peut avoir des relations avec Pékin et avec Taipei à la fois, car la Chine considère l’île comme une province rebelle censée revenir dans son giron un jour, par la force si nécessaire. Une seule conversation téléphonique aura donc suffit à briser la glace entre Washington et Pékin, dont les relations ont été mises à mal par les attaques à répétition de Donald Trump.

Trump qui avait notamment confirmé que « tout était sur la table, y compris la Chine unique » et qui s’était vanté du fait que Washington avait vendu en 2016 « deux milliards de dollars d’équipement militaire dernier cri » à Taipei. Des propos qui avaient provoqué cet avertissement dans la presse officielle : « Il se tirera une balle dans le pied s’il persiste à renforcer les relations avec Taïwan. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *