Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

ENTRÉE RÉUSSIE DES LIONS

AfricaPresse.com

Ecrit Par le 4 Jun 2012 Publié dans la categorie: Actualités, Sports


Une victoire (1-0), trois points dans l’escarcelle et des débuts réussis dans cette 2è phase des qualifications à la coupe du monde du monde. C’est tout ou presque ce qu’on retiendra de la rencontre de ce samedi entre les Lions Indomptables et les Léopards de la République Démocratique du Congo à Yaoundé. Car pour ce qui concerne le jeu, les spectateurs du Stade Amadou Ahidjo ont mesuré l’immensité du chantier qui attend Denis Lavagne et ses adjoints.

Ses poulains n’ont rien montré, ou si peu. Une première mi-temps traversée comme des fantômes au cours de laquelle les Congolais auraient pu scorer par deux fois. Mais un grand Kameni a sorti le grand jeu pour préserver ses buts inviolés. D’abord en s’interposant sur une frappe à bout portant (18è) et en stoppant sur sa ligne un tir détourné par Chedjou (25è).

En face les Camerounais n’ont rétorqué que par Moukandjo dont la volée du gauche a été arrêtée par un très bon Kidiaba (40è). La prestation des Lions a été si indigeste pendant ce premier acte que le nom de Samuel Eto’o a été scandé par le Shaba pendant quelques minutes. Et c’est sous les sifflets que Carlos Kameni et ses coéquipiers ont rejoint les vestiaires.

Sans doute « bougés » par le staff à la pause, les Lions vont mieux entamer le second acte. Plus agressifs, plus combatifs, bref avec plus d’envie. Invisibles jusque là, Song et Nguemo sont plus présents et s’imposent physiquement. Le jeu devient plus fluide, les latéraux sont mis à contribution et c’est d’Henry Bedimo l’arrière gauche que la première occasion arrive. Son centre parfait est repris de volée par Choupo Moting qui se heurte à Kidiaba (47è). Les choses vont beaucoup mieux. Les Congolais sont pris à la gorge.

Sur une nouvelle accélération de Choupo Moting, le joueur de Mayence s’écroule dans la surface de réparation, l’arbitre accorde le penalty que l’attaquant transforme lui-même (53è). Un but qui fait chavirer les 30 spectateurs du stade Omnisports. On pensait alors que les Camerounais continueraient sur cette lancée pour essayer de se mettre à l’abri. Il n’en fut rien. Les Lions vont même retomber dans leurs travers de la première période. Abandonnant le cuir à des adversaires qui avec un peu plus d’audace auraient pu les inquiéter d’avantage.

En tout, on aura seulement vu dix minutes de jeu « potables » de la part des Camerounais. C’est peu et c’est loin d’être rassurant pour l’avenir. Mais l’essentiel est là. Privée de ses trois capitaines, Eto’o (suspendu), Enoh et Nkoulou (blessés), l’équipe s’est quand même imposée. Ce qui est toujours bon pour le moral. Quant au très contesté Denis Lavagne, il a passé avec succès son premier test grandeur nature et s’est accordé un peu de répit. Jusqu’à la semaine prochaine.

© Correspondance de : Baleba Baleba

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *