Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Evaluation des ministres: Paul Biya proclame les résultats en août

Le Messager

Ecrit Par le 11 Jul 2012 Publié dans la categorie: Actualités, Politique


Evaluation des feuilles de route: Les ministres seront notés par coefficient le mois prochain

L’une des conclusions du séminaire ministériel du 10 juillet 2012 a porté sur le mode opératoire de l’évaluation annoncée des ministres. Le chef du gouvernement indique qu’ils seront jugés sur leurs résultats techniques plutôt que sur leurs activités politiques.

15/20; 09/20; pourquoi pas 02/20. Ces notes d’écoliers pourraient être infligées aux 36 ministres, titulaires d’un portefeuille, par le président de la République du Cameroun au cours du mois d’août 2012, retenue comme la période d’évaluation de la feuille de route des membres du gouvernement. Ces ministres le savent depuis hier, 10 juillet 2012. Réunis en effet à l’immeuble Etoile, abritant les services du Premier ministre pour un séminaire gouvernemental de quelques heures, ils ont notamment été édifiés sur les critères d’évaluation qu’annonçait déjà Le Messager en son édition du 11 juin 2012. Sur la question, le Premier ministre s’est montré plus que clair. D’après ses indications, quatre critères seront mis en avant. Ce sont, le niveau d’exécution des projets annoncés; les rapports entre les promesses faites par les ministres dans leurs feuilles de route et les attentes socio-économiques et enfin, la cohérence et la précision des objectifs énoncés et l’analyse des retards des exécutions des différents plans.

D’après le communiqué final de ce séminaire, l’évaluation des quatre critères sus-évoqués se fera sur la base de l’examen des feuilles de route telles que rédigées par les ministres eux-mêmes et des documents écrits qu’ils sont appelés à produire à la fin du mois de juillet courant, en guise de bilan à mi-parcours. Lesquels seront confrontés à la réalité sur le terrain après une descente des équipes du secrétariat général des services du Premier ministre. Après quoi, le Premier ministre entrera en jeu pour affecter des notes en fonction des coefficients. Le plus important de ces coefficients est le niveau d’exécution des projets annoncés.

Passée l’étape des notes attribuées par le chef du gouvernement, c’est le président de la République qui devrait, lui-même, boucler la boucle en entérinant ou en reprenant l’évaluation faite par les services du Premier ministre. Dans tous les cas, à l’immeuble Etoile comme au palais de l’Unité, on jure croix de bois, croix de fer que, les ministres seront évalués en fonction des promesses faites, du niveau de réalisation des projets annoncés et surtout des raisons des retards constatés dans l’exécution des feuilles de route. Mais surtout pas au regard de l’activité politique des uns et des autres. Avis à ceux

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>