Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

FONCTION PUBLIQUE : L’ABSENTÉISME EST ROI


Ecrit Par le 23 Feb 2013 Publié dans la categorie: Actualités, Société


Yaounde

De nombreux fonctionnaires émargent chaque mois dans les caisses de l’Etat sans accomplir leur travail.

Le président de la République, Paul Biya, a procédé il y a quelques semaines à des nominations de responsables dans les services déconcentrés du ministère des Marchés publics (Minmap) nouvellement crée. Il s’agit pour la plupart de fonctionnaires (contrôleurs des impôts, ingénieurs des travaux de génie civil, ingénieurs informaticiens, professeurs de lycées, instituteurs, administrateurs civils, …).

Ces derniers étaient précédemment en postes dans d’autres départements ministériels. Dans les services centraux de certains ministères à Yaoundé, ces affectations sont diversement accueillies et pas souvent du goût de bon nombre d’agents. «Nous ne sommes pas déjà assez nombreux pour effectuer le travail dans notre service car, beaucoup de personnes ne viennent pas au bureau», déplore un fonctionnaire en service au ministère des Domaines. Et ce dernier de poursuivre: «avec les mutations de certains collègues au ministère des Marchés publics, j’imagine que ça va encore devenir plus difficile».

En effet, le phénomène d’absentéisme est de plus en plus courant dans les services publics. Bon nombre de fonctionnaires paresseux passent des mois sans se rendre à leur lieu de service et perçoivent quand même leur solde mensuelle. «J’ai des collègues qui font trois mois sans venir au bureau. Ils vivent même hors de la ville et viennent seulement à Yaoundé toucher leur salaire », révèle sous anonymat un ingénieur des travaux du génie rural en service au ministère de l’Agriculture. Au ministère des Domaines, du cadastre et des affaires foncières, c’est un autre type d’absentéismes qui sévit. «Les gens arrivent au travail à 11 heures et repartent à 12 heures. Et jamais ils ne reçoivent la moindre demande d’explication. C’est comme s’ils sont de connivence avec les responsable», informe une jeune fonctionnaire.

Pour les fonctionnaires absentéistes, les raisons sont toutes trouvées. A en croire un ingénieur des travaux du génie civil, «le salaire de fonctionnaire est très minable et ne peut pas couvrir tous les besoins de ma famille. J’ai accepté d’y aller (Fonction publique, NDLR) dans le but de m’assurer une pension retraite. Dans mes business, je peut avoir 200 000 F Cfa en une seule journée, bien plus que ce que je gagne par mois en tant que fonctionnaire ».

Par ailleurs, de nombreux fonctionnaires sans véritables postes de responsabilité se plaignent de ce que les hauts responsables s’accaparent tous les avantages. «Même pour les petites missions et autres contrôle sur le terrain, ils se rendent euxmêmes pour bénéficier des avantages. Avec ça, comment voulez-vous qu’on ne cherche pas ailleurs?» Regrette un autre ingénieur des travaux.

© L’Actu : Joseph Samuel Zoé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *