Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Front pour le salut national du Cameroun (FSNC): Les clarifications du président Issa Tchiroma Bakary

Cameroon Tribune

Ecrit Par le 4 Jul 2012 Publié dans la categorie: Actualités, Politique


C’est désormais clair dans la tête des militants du Front pour le salut national du Cameroun (FSNC). Le parti de Issa Tchiroma Bakary, par ailleurs, ministre de la communication, était en conclave à Garoua. Le président national de ce parti allié au président Paul Biya est venu rencontrer les principaux responsables de sa formation politique, dans le cadre d’un échange franc et sincère sur les questions d’actualité. Au cours de cette réunion organisée à l’hôtel Benoué de Garoua, Issa Tchiroma Bakary a délivré un message spécial en direction de ses militants et sympathisants. «Au regard de l’actualité foisonnante de l’heure et de toutes sortes de manipulations qui animent l’opinion en ce moment, je suis venu faire le point et la lumière sur toutes les fausses accusations, campagnes d’intoxication et de dénigrements dont font l’objet, depuis quelques jours, notre parti et son président national, par une certaine presse en mal de sensation», a-t-il déclaré. «Je suis venu raffermir la mémoire des responsables et militants du FSNC à la base au sujet de tout ce qui se dit en ce moment», a-t-il poursuivi.

Pendant près d’une heure et demie, les militants présents dans la salle vont s’entretenir avec leur président national, à travers des questions-réponses. Les interrogations ont tourné essentiellement sur les questions de l’heure, en rapport avec les lettres de l’ex-Minatd, aujourd’hui en détention préventive. Sur la soi-disant implication de Issa Tchiroma dans l’arrestation de ce fils de Garoua, le président national du FSNC a éclairci ses militants sur les bons rapports qu’il a toujours entretenus avec l’ex-Minatd, jusqu’à son incarcération. Il est allé d’anecdotes en illustrations, pour démontrer l’indépendance de la Justice camerounaise dans cette affaire. Ensuite, le président national du FSNC a éclairé la lanterne des responsables de son parti, sur les 32 milliards engrangés par le gouvernement camerounais suite à une affaire judiciaire qui opposait notre pays avec la South Afican Airlines (SAA). «Une action judiciaire qui s’est clôturée alors que Issa Tchiroma Bakary n’était plus au gouvernement», a-t-il tenu à préciser. Pour le reste, le président national du FSNC a appelé ses militants à rester soudés derrière les idéaux que portent l’Homme du Renouveau, le président Paul Biya. Il projette d’ailleurs de faire le tour des autres régions où est implanté son parti politique afin de faire passer le même message.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *