Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Fusillade meurtrière dans une mosquée de Québec

RFI

Ecrit Par le 30 Jan 2017 Publié dans la categorie: Canada, Monde


Un périmètre de sécurité a été installé autour du Centre culturel islamique de la ville de Québec, après une fusillade meurtrière, dimanche 29 janvier au soir.

Un périmètre de sécurité a été installé autour du Centre culturel islamique de la ville de Québec, après une fusillade meurtrière, dimanche 29 janvier au soir.

Plusieurs personnes ont été tuées dimanche 29 janvier, dans la soirée (heure locale) au cours d’une fusillade au Centre culturel islamique de la ville de Québec (CCIQ), province francophone à l’ouest du Canada. Un périmètre de sécurité a été établi, tandis que deux suspects ont été appréhendés.

Le président du lieu de culte, Mohamed Yangui, a communiqué le premier. Il a confié qu’une fusillade avait éclaté au Centre culturel islamique du quartier Sainte-Foy, peu après 20 heures. Celle-ci est survenue au moment de la prière du soir. Quelques dizaines de personnes se trouvaient à l’intérieur du lieu, aussi appelé grande mosquée de Québec.

Des médias locaux rapportent un bilan provisoire de cinq morts et une dizaine de blessés. Le service de police de la ville (SPVQ) a confirmé qu’il y avait des morts sans préciser le nombre. Une importante intervention était en cours.

« La situation est sous contrôle, assure la police sur Twitter, les lieux sont sécurisés et les occupants ont été évacués. L’enquête se poursuit. »

Des témoins ont indiqué à l’agence Reuters avoir aperçu trois tireurs. Deux ont été arrêtés, a confirmé la police à la télévision.

Le CCIQ, rappelle nos confrères de Radio Canada, « avait été la cible d’un geste à caractère haineux l’été dernier, alors qu’une tête de porc avait été déposée devant l’une de ses portes, et ce, en pleine période du ramadan. Des tracts islamophobes avaient également été distribués à différents endroits de la ville de Québec dans les semaines suivant cet incident. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *