Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Insécurité : Un officier meurt au front contre Boko haram

Le Messager

Ecrit Par le 16 Feb 2016 Publié dans la categorie: Actualités, Boko Haram, Société


Emmanuel-Yari
Le capitaine Emmanuel Yari a été tué par les combattants de Boko Haram le 11 février au cours d’une opération musclée entre l’armée camerounaise et les terroristes à Goshi au Nigéria. 27 éménts de la secte salafiste arrêtés.

#BokoHaram « C’était sans doute l’un des officiers les plus vaillants de l’armée dans le cadre de la guerre contre Boko Haram . Le Cameroun perd un valeureux soldat ». Des témoignages fusent de partout sur Internet et dans les autres médias depuis la mort du capitaine Emannuel Yari sur le front contre Boko Haram à l’Extrême-Nord.

Ce fameux 11 février 2016, l’armée camerounaise a mené une opération d’envergure dans une base de Boko Haram , suite aux renseignements des forces américaines basée à Garoua.

Le capitaine Emmanuel Yari du Bataillon d’intervention rapide (Bir) qui faisait partie de l’équipe d’assaut a été tué par Boko Haram dont les combattants surpris ont riposté.

Le soldat dont la bravoure est vantée par ceux qui le connaissent. L’armée camerounaise va pour sa part abattre 27 éléments de Boko Haram , appréhender une dizaine d’autres. Des véhicules de guerre, des armes, des munitions et plusieurs autres matériels militaires sont également saisis.

Selon une source bien informée, la base prise d’assaut à Goshi était en fait une usine installée par Boko Haram pour la fabrication d’engins explosifs. Des objets de fabrication de ces explosifs et les ateliers confirment cette information.

Le Messager

One Response to Insécurité : Un officier meurt au front contre Boko haram

  1. Lanois Haiti

    21/09/2017 at 01:38

    la liste des victimes ne cesse de s’allonger .A quand la fin ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *