Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Joseph-Antoine Bell : « Deux sanctions pour Eto’o »

Ecrit Par le 5 Jul 2012
Publié dans la categorie: Actualités, Société, Sports

Suite aux révélations concernant les démêlées de Samuel Eto’ avec la justice fiscale espagnole, Footafrica365.fr a eu l’idée d’interroger à ce sujet Joseph-Antoine Bell.

L’illustre ancien développe une analyse sans concession pour l’attaquant de l’Anzhi Makhachkala.

Joseph-Antoine, quel commentaire vous inspirent les ennuis de Samuel Eto’o fils avec le fisc espagnol ?
Généralement, un footballeur en étant jeune, n’est pas confronté au monde du travail donc au monde fiscal. Quand on est africain, et intégré à un club professionnel en Europe par exemple, il y a la nouveauté du changement de continent, et le fisc est un mot qui n’existe pas dans le langage courant en Afrique. Il n’y a pas eu de pédagogie fiscale.

Résultat : nos jeunes, quand ils arrivent en Europe, sont complexés par le passé, et font plus facilement confiance à un blanc. Et donc, malheureusement, ils se retrouvent avec des gens avec lesquels le seul lien est l’argent que procure leur talent. Par conséquent, ces gens-là peuvent, sans aucun état d’âme, rouler un naïf qui ne sait pas là où on va, qui ne comprend pas ce que c’est que le fisc.

Sauf que, la réaction de Samuel Eto’o, à travers un communiqué, aurait pu paraitre puérile s’il y avait pas un deuxième volet. Je veux dire simplement, le fait de dire « non, je suis de bonne foi ». Très bien, sauf qu’il est responsable de ses conseillers. C’est lui qui les a choisis et, devant le fisc, c’est lui qui sera responsable des distractions qu’il y a eu parce que ses feuilles de déclaration, c’est lui qui les a signées. Il est là le problème.

Malheureusement, il ne pourra pas invoquer l’inculture pour expliquer ce qui s’est passé. Au bout du compte, il y aura deux sanctions. La première c’est de devoir payer au fisc ce qu’il doit. Sa bonne foi pourrait seulement lui éviter des pénalités supplémentaires. La seconde, c’est que quelqu’un d’autre pourrait être sanctionné, à savoir son ex-conseiller qui fait l’objet d’une plainte.

Toujours est-il que devant les tribunaux civils, il va falloir qu’il puisse démontrer qu’il a été floué en affaires par ce monsieur qu’il accuse.

Que dites-vous de ceux qui pensent que c’est un mécanisme pour appauvrir les footballeurs africains ?
Quel mécanisme ? Il n’y a rien qui ne soit appliqué simplement à eux. Ce qui est appliqué est appliqué à tout le monde, là-bas en Europe, les règles sont impersonnelles, elles sont établies pour tout le monde.

Il n’y a pas de mécanisme pour appauvrir les footballeurs africains parce que il n’y a pas de mécanisme pour appauvrir qui que ce soit. Il y a des règles économiques et financières qui sont appliquées à tous et que chacun devrait essayer de comprendre.

Par votre expérience d’ancien gardien de but professionnel au sein des équipes mythiques telles que Bordeaux et Marseille, comment entrevoyez-vous le sort de Samuel Eto’o dans cette affaire qui est récurrente dans les milieux sportifs ?
Logiquement, c’est à cela que devraient servir les grands frères.

Les grands frères ne sont pas là pour s’insulter ou se dire n’importe quoi. Les grands frères devraient servir à dire, voici ce que j’ai appris, voici ce que j’ai retenu. La logique aurait voulu que, ces jeunes-là commencent là où leurs anciens ont fini. Donc, il n’est pas normal qu’aujourd’hui, on ait un jeune Camerounais qui ait des problèmes avec le fisc. Premièrement parce qu’il ya eu d’autres Camerounais avant lui qui ont eu des problèmes avec le fisc.

Le jeune professionnel camerounais aujourd’hui, soit il est en relation étroite avec ceux qui ont eu ce genre de problème par le passé, et ils vont lui dire ce dont il devrait se méfier. Soit il est en relation avec ceux qui n’ont pas eu de problème avec le fisc, et ceux-là aussi devraient lui dire comment faire pour ne pas avoir de problème avec le fisc. Il n’est tout simplement pas logique qu’aujourd’hui on ait un jeune Camerounais de la stature de Samuel Eto’o qui ait encore des problèmes fiscaux !

Est-ce à dire que les footballeurs européens sont mieux avisés ?
Je vous ai parlé d’un problème de culture. Mais, là-bas aussi, il y en a qui, volontairement ou involontairement, le font. Attention, la fraude fiscale n’est pas réservée aux Africains. Il y a partout dans le monde un petit pourcentage de la population qui est tenté de frauder le fisc.

Il se trouve aussi que, plus on gagne de l’argent, plus on est tenté. Malheureusement, c’est comme ça la vie. Je pense que tous nos joueurs ont des amis ou des ainés avec lesquels ils s’entendent bien. Je ne sais pas de quoi ils parlent souvent, mais, c’est dommage quand même qu’on les voit confronter à des problèmes connus depuis bien lurette !

Propos recueillis par Paul Nana, à Douala (Rédaction Football365/FootSud)

One Response to Joseph-Antoine Bell : « Deux sanctions pour Eto’o »

  1. magui

    06/07/2012 at 05:58

    grand frere Joseph, j’admire votre franc parlé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>