Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Journée du 8 mars : Roger Milla, le soutien des femmes enceintes


Ecrit Par le 7 Mar 2016 Publié dans la categorie: Actualités, Célébrités, Culture, Société


Roger_Milla
La fondation de l’ambassadeur itinérant est médicalement au chevet des futures mères depuis le 03 mars.

Le top de départ des  activités entourant la célébration de la journée internationale de la Femme est donné depuis peu.  A Cœur d’Afrique Fondation Roger Milla, c’est une assistance médicale qui entourera les femmes jusqu’au 10 mars.

En effet, depuis le 03 mars denier, la campagne pour la promotion de la santé de la mère  en période prénatale a été lancée. Il est question de réaliser  gratuitement des consultations prénatales, des analyses médicales, (telles que l’électrophorèse, le test du Vih /Sida, de la Syphilis, la détermination du groupe sanguin), des vaccinations (vaccin antitétanique) et de distribuer des médicaments et des moustiquaires. Toutes ces prestations étant uniquement destinées aux femmes enceintes de 1 à 7 mois de grossesse.

L’objectif de cette campagne se veut dès lors la promotion de la santé de la femme enceinte. « Il est bien de dire journée internationale de la femme mais, il faut promouvoir celle là même qui donne la vie. Entretenir cette période prénatale c’est placer de véritables fondations pour le devenir du futur adulte. L’ambassadeur a donc pensé à la santé de la femme au cours de cette période importante » a justement déclaré le Secrétaire Général de Cœur d’Afrique Fondation Roger Milla Charles Kouoh Kotte. Au-delà de la réalisation de ces  visites prénatales, les femmes auront la possibilité de se faire suivre par les médecins.

« La porte reste ouverte. Nous disons de fait aux femme qu’il s’agit d’une campagne, c’est vrai, mais si elle désirent être suivies la Fondation est là. Nous avons des médecins à notre disposition qui travaillent en partenariat avec certains districts de santé. Nous suivrons jusqu’au terme de leur grossesse celles qui le désirent. »

Au-delà de la célébration de la journée internationale de la femme, cette activité tombe à pic pour certaines femmes. En effet, les premières actions de la campagne qui ont eu lieu jeudi dernier, au siège de la Fondation, ont permis de constater que bon nombre de femmes enceintes ne sont  pas fans des visites prénatales. Des manquements que pourraient résoudre cette campagne de proximité.

© La Nouvelle Expression : Ben Christy Moudio

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *