Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

la Commission électorale citoyenne indépendante (CECI), appelle les candidats à respecter les résultats du scrutin

AfricaPresse.com

Ecrit Par le 16 Oct 2011 Publié dans la categorie: Actualités, Politique, Présidentielle 2011


Les rapports des observateurs électoraux au Cameroun se suivent et se ressemblent. Ils font état d’un scrutin satisfaisant malgré quelques irrégularités. La CECI, la Commission électorale citoyenne indépendante, présidée par l’activiste des droits de l’homme Me Alice Nkom, jette un pavé dans la mare. L’association estime que cette élection n’a pas été démocratique, mais appelle les candidats à en respecter les résultats.

C’est dans la clandestinité que la CECI a travaillé, n’ayant pas obtenu l’accréditation d’observateurs délivrée par les autorités. Pas rancuniers, ces 430 agents ont écumé plus de 4 700 bureaux de votes, en électeurs, ou munis de badges d’autres associations. Ils ont relevé une pluie d’irrégularités, allant des listes électorales truffées de doublons aux votes multiples, en passant par l’achat des consciences.

Dans son communiqué, la CECI conclut : « l’élection n’a pas été véritablement démocratique », tout en appelant ses acteurs à en respecter les résultats. Un paradoxe ? « Pas du tout, explique Maître NKom à RFI. La pièce de théâtre est terminée », ironise la présidente de l’association, estimant que l’opposition a accepté des règles biaisées du scrutin et doit se plier au jeu, au lieu d’enchaîner les contestations.

Ces opposants n’ont pas bougé lors de la modification constitutionnelle de 2008, qui a permis au président de se représenter. « Tout en admettant qu’Elecam était acquis au pouvoir, ils sont allés à l’élection », argumente-t-elle. Et de conclure : « Monsieur Biya est finalement le plus cohérent ».

Pas sûr que les candidats qu’elle qualifie « d’acteurs de théâtre minables » apprécient, eux qui multiplient les initiatives juridiques et politiques afin de faire annuler le scrutin.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>