Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

La mangue, merveilleux fruit, mais pas seulement!

Journal du Cameroun

Ecrit Par le 18 Apr 2012 Publié dans la categorie: Santé, Société


Elle est une source riche en vitamine A (bêta-carotène), E et du sélénium qui aident à protéger contre les maladies cardiaques et autres affections

Sixième fruit le plus produit au monde (après la banane, le raisin, l’orange, la pomme et la banane plantain), la mangue est délicieusement parfumée, juteuse et tendre. La mangue est un fruit qu’il faut penser à introduire régulièrement dans les menus. Elle peut en effet enrichir efficacement l’alimentation en provitamine A (la mangue fait partie des fruits qui en renferment le plus, 3 mg aux 100 g: Une demi mangue permet de couvrir le besoin journalier).Elle est également très bien pourvue en vitamine C (44 mg aux 100 g, soit l’équivalent de ce qu’on trouve dans les agrumes). Autres atouts nutritionnels, un apport énergétique qui n’excède pas 60 calories (251 joules) aux 100 g, et la présence de nombreux minéraux (en particulier du fer, au taux appréciable de 1,2 mg aux 100 g). Les mangues contiennent des phénols, des composés phénoliques qui possèdent des capacités antioxydants et anti-cancéreux. La mangue est riche en fer, les femmes enceintes et les personnes atteintes d’anémie sont conseillées de manger la mangue régulièrement. Son action prévention lutte efficacement contre le vieillissement cellulaire prématuré provoqué par certains cancers et de l’athérosclérose. La mangue est efficace pour soulager les pores obstrués de la peau. La mangue est également utile pour lutter contre l’acidité et la mauvaise digestion. La mangue est élevée en antioxydant et faible en hydrates de carbone. La mangue est un bon fruit pour garder votre poids dans un régime alimentaire. La mangue est bénéfique pour des personnes ayant les problèmes rénaux, y compris néphrite, la fièvre, les problèmes respiratoires, la constipation. La matière grasse issue du noyau de la mangue est incorporée à certains aliments tels le chocolat. Pour choisir une mangue bien mûre, ne vous fiez pas à sa couleur (certaines variétés comme Amélie, restent vertes à maturité) mais testez sa souplesse d’une très légère pression du doigt. Surtout, laissez-vous guider par son parfum. Quatre-vingt pays dans le monde sont producteurs de mangue.

Son nom vient du Malayalam manga, repris par le portugais manga. Selon les textes, Bouddha reçut en don de la courtisane Ambapali un verger de manguiers pour y méditer et, selon de multiples interprétations, pour lui servir de source de revenus lui permettant ainsi de se consacrer à sa voie. Le manguier aura ainsi tendance à se répandre avec le bouddhisme, atteignant au Vème siècle avant Jésus-Christ. La Malaisie puis l’Extrême-Orient. Le voyageur et pèlerin chinois Xuanzang l’aurait ramené en Chine de son voyage en Inde. Les Arabes l’introduisent, quant à eux, au Moyen-Orient et en Afrique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *