Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

La péninsule de Bakassi déclare son indépendance

AfricaPresse.com

Ecrit Par le 16 Aug 2012 Publié dans la categorie: Actualités, Société


Rattaché au Cameroun depuis 2002 par décision de la Cour internationale de justice, le territoire de Bakassi est en ébullition. Le Front pour l’autodétermination de Bakassi (BSDF) a proclamé l’indépendance.

Cela fait près de dix ans que la Cour internationale de justice a pris cette décision : Bakassi, un territoire riche en pétrole, devait être rattaché au Cameroun, alors qu’il appartenait jusque-là au Nigeria. Officiellement, le rattachement a été effectif en août 2008.

Mais une partie de la population rejette l’appartenance au Cameroun. Le chef de la péninsule, Etim Okon, explique pourquoi :

« Nous avons complètement perdu notre vie, nos moyens de subsistances, nos maisons, les demeures de nos ancêtres, la terre qui nous a vu naître et qui fait notre fierté, nous permet de savoir d’où nous venons.

Si l’on perd tout cela, cela veut dire que nous avons tout perdu et nous croyons que Dieu va ordonner à ceux qui occupent actuellement notre terre de la quitter. »

Des mauvais traitements

C’est en octobre 2002 que la Cour internationale de justice de la Haye a attribué Bakassi au Cameroun. Le Nigeria a jusqu’à octobre 2012 pour accepter, rejeter, ou demander la révision de cette décision. Dans le cas contraire, il perdra définitivement Bakassi.

Le Cameroun et le Nigeria se sont à plusieurs reprises affrontés. Chacun revendiquant l’autorité sur cette péninsule très riche en pétrole. Mais depuis l’attribution du territoire au Cameroun, les populations disent vivre un calvaire. Prince Mini, résident de Bakassi, témoigne :

« Le gouvernement camerounais nous maltraite sérieusement. Certains de nos gens qui vivent sur le territoire camerounais se font battre et racketter. Or, ils ne sont pas censés le faire. Le gouvernement nigérian nous maltraite également. Il a construit un camp appelé le “camp des rapatriés”. Le gouvernement nous a emmenés là-bas et nous y sommes depuis au moins deux ans maintenant, mais depuis, nous n’avons pas eu de nourriture, rien du tout. »

Un hymne et un drapeau

Le Front pour l’autodétermination de Bakassi (BSDF) a donc décidé d’agir et a déclaré l’indépendance de ce territoire, le 9 août 2012. Bakassi dispose désormais d’un drapeau aux couleurs bleu, blanc et rouge frappé de onze étoiles de couleur bleue également. Elle a son propre hymne nationale, et ses armoiries.

Bakassi dispose également d’une radio qui émet depuis le 6 août dernier. L’armée du Nigeria dit ne pas être au courant de la déclaration d’indépendance de la péninsule. Abuja affirme ne pas être informé non plus d’un quelconque déploiement de l’armée camerounaise dans la région.

Écoutez l’interview de Hilaire Kamga, porte-parole de la Plate-forme de la société civile pour la démocratie, au Cameroun. Selon lui, cette déclaration d’indépendance est loin d’être une réalité. Il fait le point pour nous sur les tensions dans la région.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *