Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Lavagne veut-il retirer le brassard à Eto’o ?

Cameroon Tribune

Ecrit Par le 20 Jul 2012 Publié dans la categorie: Actualités, Société, Sports


Selon le chef de département communication de la Fécafoot, seul le ministre des Sports peut retirer le brassard à Eto’o.

Ces derniers jours, la presse soutient l’existence d’une correspondance de Denis Lavagne, sélectionneur des Lions indomptables. Economie de cette lettre publiée dans quelques journaux : le technicien s’excuse auprès du président de la Fécafoot, Iya Mohammed qui lui avait adressé une lettre d’observation au lendemain du match Cameroun-Guinée-Bissau. Le président de la Fécafoot reprochait au coach d’avoir manqué de respect aux responsables du ministère des Sports et de l’Education physique lors de la réunion restreinte préparatoire à la cérémonie de signature de son contrat. Toujours d’après cette fameuse lettre, Denis Lavagne présente donc ses excuses à Iya Mohammed. Il saisit la balle au bond pour faire le bilan des trois matches du mois de juin. Le technicien boucle sa lettre par une série de suggestions. Il demande notamment le retrait du brassard à Samuel Eto’o, propose le renforcement du staff médical. Par ailleurs, il formule le vœu qu’un nutritionniste soit recruté. Le technicien demande également l’apurement des arriérés de salaire qu’il accuse.

Après les trois matches joués en juin, Lavagne a pris quelques jours de vacances. Il séjourne en France. Radio France internationale (RFI) s’est approchée de lui. Appelé à réagir à la lettre susmentionnée, le sélectionneur a nié en bloc l’existence d’une telle correspondance. Le coach a laissé entendre qu’elle est l’œuvre de ses détracteurs. Hier, CT a voulu en savoir davantage en se rapprochant de la Fédération camerounaise de football. Junior Binyam, chef de département de la communication de la Fécafoot fait savoir qu’à son niveau, il « n’est pas au courant d’une supposée lettre de Denis Lavagne adressée à la Fécafoot ». Invité à réagir à l’idée qu’on prête à Lavagne au sujet du retrait du brassard à Samuel Eto’o, Junior Binyam soutient que la prérogative de retirer cette responsabilité n’incombe pas à Denis Lavagne. Eto’o a été nommé capitaine des Lions indomptables sur la base d’une décision du ministre des Sports.

Selon le chef de département communication de la Fécafoot, seul le ministre des Sports peut retirer le brassard à Eto’o. Dans le cas contraire, il y aurait un problème de parallélisme de forme, souligne-t-il. Au vu de ce qui précède, on est tenté de déduire à une grosse manipulation. Ce d’autant plus que la presse annonce une rencontre Eto’o-Lavagne à Londres en marge des J.O. Hier, nous avons essayé en vain de joindre Lavagne. Techniquement, Eto’o n’est pas sélectionnable pour le match-aller du dernier tour des éliminatoires de la Can 2013 qui opposera le 9 septembre le Cap-Vert au Cameroun. La sanction frappant le capitaine des Lions avait pris effet à partir de 12 janvier dernier. Elle expire le 12 septembre. Il aura alors purgé ses huit mois de suspension. A moins que la Fécafoot ne décide de l’annuler.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>