Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Le Niger, le pire pays pour être mère

Ecrit Par le 11 May 2012
Publié dans la categorie: Afrique, Niger

Le Niger serait le pire endroit dans le monde pour être mère, selon une étude de l’ONG américaine Save the Children, notamment en raison de la crise alimentaire qui sévit dans le pays. Elle ravit ainsi la place de l’Afghanistan.

“On ne choisit pas sa famille, on ne choisit pas les trottoirs de Manille, Paris ou Alger pour apprendre à marcher”, chantait en 1988 Maxime Le Forestier. Derrière cette évidence, se cache pourtant d’importantes différences pour les mères et leurs enfants en fonction de l’endroit où elle donne la vie. Ainsi, selon le classement annuel effectué par l’organisation caritative américaine Save the Children, le Niger serait le pire endroit dans le monde pour être mère. Le pays prend la place de l’Afghanistan, triste “vainqueur” en 2011.

Ce classement compare les conditions dans lesquelles se trouvent les mères de famille dans 165 pays de la planète, étudiant notamment leur état de santé, leur niveau de formation et des indicateurs clé concernant les enfants comme leur santé et leur nutrition. Ce rapport met en lumière l’impact de la malnutrition sur le bien-être des mères et des enfants, pointent ses auteurs. “La situation des mères dans le monde en 2012 montre clairement que la crise de malnutrition chronique (qui frappe de nombreux pays) a des effets dévastateurs sur elles-mêmes et leurs enfants”, insiste Brendan Cox, un des responsables de Save the Children dans un communiqué: “Nous avons de ce fait un besoin urgent d’une initiative mondiale sur la malnutrition pouvant donner des résultats concrets”.

Sur les dix derniers pays, sept font face à une crise alimentaire
Sur les dix pays se trouvant au bas du classement de l’ONG, sept font actuellement face à une crise alimentaire, dont le Niger, qui est “à l’épicentre d’une situation d’urgence qui se développe et menace la vie d’un million d’enfants potentiellement”. Quatre des nations parmi les dix dernières ont enregistré au cours des deux dernières décennies un accroissement du nombre d’enfants dont le développement physique et mental est irrémédiablement compromis par la malnutrition.

La malnutrition est la principale cause sous-jacente d’au-moins 20% de la mortalité maternelle et de plus d’un tiers des décès d’enfants dans le monde, selon Save the Children. Dans le monde, la malnutrition tue ainsi plus de 2,6 millions enfants en bas âges chaque année. Selon le rapport de Save the Children, le simple fait d’aider les mères à nourrir leur nourrisson au sein peut sauver la vie d’un million d’enfants annuellement.

En tête du classement de Save the Children, la Norvège devance l’Islande, la Suède, la Nouvelle-Zélande, le Danemark, la Finlande, l’Australie, la Belgique, l’Irlande, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. La France se classe 14e et les Etats-Unis 25es.
Avec

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>