Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

L’évaluation des feuilles de route ministérielles bouclée

Ecrit Par le 17 Aug 2012
Publié dans la categorie: Actualités, Politique

Les chefs de département ministériel concernés avaient jusqu’au 30 juillet dernier pour transmettre les documents de l’auto-évaluation à mi-parcours de leurs feuilles de route. D’après des sources proches du Programme de modernisation de l’administration par la gestion axée sur les résultats (Promagar), logé dans les Services du Premier ministre, cette échéance a été respectée. C’est ainsi que du 31 juillet au 8 août dernier, un collège d’évaluateurs sous la coordination du Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang, a passé au crible, les copies des départements ministériels. Une évaluation qui, selon nos sources, s’est faite suivant deux modalités. D’abord l’appréciation sur pièce dans les Services du Premier ministre, sur la base des documents présentés par les départements ministériels. Puis une évaluation sur place, qui a consisté en des descentes sur le terrain, selon un échantillon choisi et jugé suffisamment représentatif de l’ensemble des départements ministériels. Pour ce second volet, nos sources indiquent que ce sont les projets à fort impact d’amélioration des conditions de vie des populations qui ont été ciblés, à l’instar de la construction des adductions d’eau potable dans la ville de Yaoundé.

Quant aux matrices d’évaluation, elles portent notamment sur le programme dans lequel s’inscrit l’action à mener, l’action à mettre en œuvre, le délai de réalisation que chaque département ministériel s’est assigné, la situation de référence en terme d’éléments statistiques, le niveau d’exécution au 30 juillet 2012 avec les indicateurs de performance, le coût et le cas échéant, les causes des retards constatés dans la mise en œuvre des différents projets et les mesures correctives engagées. L’évaluation s’inspire par ailleurs des quatre axes de la gestion axée sur les résultats à savoir: la planification, la réalisation, l’évaluation et l’amélioration. Une démarche conforme aux directives du président de la République, contenues dans le communiqué rendu public le 7 mars 2012 par le ministre secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh. Soit un jour seulement après la validation desdites feuilles de route par le chef de l’Etat. Si au niveau du Promagar, l’on note des signes d’encouragement dans le sens de l’appropriation d’une culture de résultats par les chefs de département ministériel, il reste bien entendu, comme on le rappelle fort opportunément, que la sanction finale sur ces feuilles de route est de la compétence du président de la République. Des documents qui, d’après nos sources, auraient déjà été transmis par les Services du Premier ministre. En rappel, l’élaboration des feuilles de route avait été prescrite par le chef de l’Etat au gouvernement à l’occasion du Conseil des ministres du 15 décembre 2011.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>