Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Lions Indomptables: Mystère sur le malaise de Jean Paul Akono


Ecrit Par le 23 May 2013 Publié dans la categorie: A La Une, Actualités, Sports


jean-paul-akono3

L’une des exigences du serment d’Hippocrate pour les médecins est de veiller sur la santé de leurs patients. Cette santé est d’autant plus préoccupante lorsqu’il s’agit de celle d’un personnage public, surtout quand on s’appelle Jean-Paul Akono, l’entraîneur sélectionneur des Lions Indomptables seniors, actuellement sous soins médicaux après le «malaise» dont il a été victime samedi dernier à son domicile, sis au quartier Anguissa à Yaoundé. C’est justement dans un appartement perché au sommet d’un immeuble anonyme, dans ledit quartier, qu’est retranché depuis lors le patient du Dr Boubakary Sidiki, le médecin de l’équipe nationale fanion, venu au chevet du patron du banc de touche des Lions ce mardi après-midi.

Il est très exactement 14h27 lorsque le patron du staff médical de la sélection A foule le perron du domicile de Jean-Paul Akono qu’il suit depuis son «malaise». Au pas de course, le Dr Sidiki, muni d’un appareil médical, file directement au dernier étage de l’immeuble prendre les nouvelles sur la santé de son patient.

Il rejoint à l’intérieur le sélectionneur adjoint, Martin Ndtoungou Mpilé, arrivé quelques dix minutes plutôt, avec une légère avance sur le Directeur Technique National, jean Manga Onguené, et son adjoint n°2, Etienne Sockeng, eux aussi venus soutenir leur ancien collaborateur.

A l’évidence, aucune visite n’est autorisée, et aucun étranger qui ne soit ami, proche ou collaborateur de «Magnusson» n’a droit de franchir le seuil de sa porte où quelques jeunes gens en faction jouent les sentinelles et filtrent les entrées. «Le coach est occupé. Il est avec les gens et ce n’est pas possible pour vous de le rencontrez. Mais, ne vous inquiétez pas, il va mieux», lance la seule voix féminine du groupe au reporter de l’Actu.

Black-out

Pendant ce temps, des connaissances d’Akono, telles que l’ancien Team Press Officer de l’équipe nationale fanion, Linus Pascal Fouda, l’ancien Lion Indomptable, Bertin Ebwellé, et biens d’autres se succèdent à son chevet. Mais visiblement, tous sont peu disserts sur la santé du malade qui, selon des informations relayées ici et là, serait victime d’une paralysie, suite à un accident vasculaire cérébral (AVC). Info ou intox? «Moi je n’en sais rien. Seul son médecin peut communiquer sur son état de santé, je ne suis pas mieux placé pour vous donner les détails de son malaise. Mais il va mieux quand même», se débine Martin Ndtoungou Mpilé.

Soit! Le plus proche collaborateur d’Akono dans l’encadrement technique des Lions peut ne pas être dans le secret des dieux, mais son patron serait «hémiplégique», si l’on s’en tient à une conversation téléphonique entretenue par l’un de ses visiteurs à son domicile hier. L’hémiplégie est, selon le Larousse, la paralysie de la moitié droite ou gauche du corps, due le plus souvent à une lésion cérébrale dans l’hémisphère opposé.

Le mutisme du Dr Sidiki, revenu après environ 45 minutes passées en compagnie de son patient, n’en dit pas long. Cependant l’ire qu’il manifeste à l’égard d’un des fils de l’entraîneur donne à penser que la santé de son père est de plus en plus déliquescente. «C’est fini avec les visites (il est 15h19: NDLR). Je vous ai dit pas de visites, pas de téléphone. Mais apparemment, vous avez laissé entrer même jusqu’aux journalistes. Pourtant, je vous ai dit qu’il a besoin de se reposer. Je vais tout à l’heure rencontré le Ministre (des Sports et de l’Education physique: NDLR) pour les modalités de… et je vais lui dire ça», fulmine le Dr Sidiki en rebroussant chemin. Cette attitude qui ne rassure toujours pas sur l’état de santé de l’entraîneur, champion olympique 2000, qui souffrirait à coup sûr d’un mal très profond.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *