Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Lions Indomptables – Retrait du brassard à Samuel Eto’o: Denis Lavagne précise sa position

Le Messager

Ecrit Par le 16 Jul 2012 Publié dans la categorie: Sports


A quoi joue finalement Denis Lavagne ? Serait-il simplement en train de se dédire ou tenterait-il de prendre la presse camerounaise pour un machin ? Ces questions méritent bien d’être posées au regard de la récente sortie du technicien français sur les ondes de nos confrères de Rfi en début de week-end dernier. L’ancien manager de Coton sport de Garoua, actuellement en vacances, nie avec la dernière énergie d’avoir envoyé une lettre ouverte à la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), dans laquelle il aurait réclamé le retrait du brassard de capitaine à Samuel Eto’o Fils. Contrairement à ce qu’indique la presse camerounaise et la presse française, qui « s’est contentée de relayer sans vérifier », Denis Lavagne dit n’avoir jamais voulu retirer le brassard de capitaine à Eto’o. « Je tiens à démentir l’information selon laquelle je souhaite déstituer Samuel Eto’o du brassard de capitaine que la Fécafoot lui avait confié avant sa suspension de 8 mois », argue-t-il.

Pour le patron du banc de touche des Lions indomptables qui estime être au centre d’une cabale médiatique, ce canular n’aurait pour but que de ternir son image ainsi que celle de l’équipe dont il en a l’encadrement. « Il s’agit là d’une manœuvre visant à affaiblir et déstabiliser les Lions Indomptables en vue de la qualification à la Can 2013. Nous nous concentrons à présent sur les deux matchs qui nous restent à disputer contre le Cap Vert en septembre et octobre prochain », explique-t-il. Comment donc comprendre ce revirement de Denis Lavagne qui marche pratiquement sur des œufs ? Il est en effet étrange que des correspondances qu’il adresse au président de la Fécafoot, Iya Mohammed, se retrouvent dans la presse et que de surcroit leur contenu soit déformé. Quoi qu’il en soit « le choix du capitaine pour la nouvelle saison 2012/2013 se fera, comme toujours, en concertation avec le ministre des Sports, la Fécafoot et le staff des Lions Indomptables » rappelle celui qui, conspué par le gotha du football national pour une absence criarde de références conséquentes, vilipendé par les hommes de médias pour son statut flou à la tête de la sélection nationale et bien plus, pour cette espèce de satisfaction folâtre qu’il semble tirer de sa place inattendue auprès cette équipe, a toujours eu une mauvaise image de la presse nationale.

Salaire

Pour mémoire, Denis Lavagne, dans un courrier adressée au président de la Fécafoot le 20 juin, avait indiqué sa volonté de changer de capitaine. A la suite de la longue suspension de Samuel Eto’o, qui pourra faire son retour en sélection à partir du mois d’août, le technicien français souhaitait donc donner cette responsabilité à un autre joueur et ce, de façon permanente. « Après réflexion, le staff technique et moi-même pensons qu’il est nécessaire avant les échéances capitales du mois de septembre et octobre de clarifier de façon définitive le problème de capitanat de l’équipe nationale A », peut-on lire dans cette lettre. Si cette décision est validée par la Fédération et le ministère des Sports et de l’éducation physique (Minsep), Idriss Carlos Kameni pourrait être promu capitaine de la sélection camerounaise, alors que Stéphane Mbia deviendrait le vice-capitaine.

Joint au téléphone hier dans l’après midi, un responsable de la Fécafoot, confie sous cape que si Denis Lavagne se fend en démentis c’est parce qu’il souhaite regagner l’estime de ses employeurs qui l’ont pratiquement vomi. : « Lavagne aujourd’hui, c’est un coach qui brûle d’envie de rentrer dans ses droits (le coach des Lions réclame environ 120 millions Fcfa Ndlr). On peut donc comprendre ses retournements de vestes. Depuis le mois d’octobre 2011 qu’il est sur le banc de touche des Lions, il se contente des primes de matches, qui s’élèvent à 8 millions Fcfa pour les matches des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2013 et 10 millions pour les victoires lors des éliminatoires de la Coupe du monde Brésil 2014 ». Au Minsep nos sources parlent de lenteurs administratives pour justifier le retard observé dans le payement du salaire de Lavagne. Affaire à suivre…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *