Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

“Ma valeur sociale n’est pas égale à l’écart entre mes cuisses”

AfricaPresse.com

Ecrit Par le 14 Jul 2014 Publié dans la categorie: Beauté, Bien-être, Homme & Femme


fesse
Une nouvelle campagne de photos et slogans choc dénonce le diktat de beauté imposé par la société.

La campagne “Stop the Beauty Madness” (Stop aux folies beauté) souhaite dénoncer les normes de beautés irréalistes et excluantes imposées par la société de l’image. Sur le site, on peut lire le manifeste de la campagne: “Assez des normes impossibles. Assez de l’image “idéale”. La plupart d’entre-nous en avons assez de ne pas se sentir “assez…”. ”

Riche de 25 photos, l’action met en évidence la pression exercée sur les femmes pour qu’elles répondent aux “critères” de beauté. La photo d’une grande femme, élancée, est accompagnée d’un petit texte: “Je ne suis pas anorexique. Je ne suis pas malade. Je ne suis pas “chanceuse”. Je suis mince. C’est une forme de corps.” Une autre jeune fille, pulpeuse, pose dans une robe noire moulante: “Qu’est-ce qui ne va pas dans cette photo? Rien, absolument rien!” Le visage d’une jolie jeune fille peut aussi donner naissance à de nombreux préjugés: “J’imagine que vous ne me voyez pas devenir médecin”.

Robin Rice, qui a lancé la campagne, voulait démontrer (si tant est qu’il le fallait vraiment) que la valeur d’une personne n’est pas déterminée par son apparence. “Ma mission principale est de dire: si les femmes sont préoccupées par leur poids et leur look au point de s’effacer de la société, alors nous passons à côtés d’individus extraordinaires et de conversations intéressantes!”, dit-elle.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *