Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

MARAFA A ETE (ET EST ) DU SYSTEME…NE L’OUBLIONS PAS !

Ecrit Par le 21 Jul 2012
Publié dans la categorie: Actualités, Point de Vue, Société

Alors que son procès ne cesse de faire couler encre et salive, certains présentent déjà l’ancien Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation comme le sauveteur du Cameroun…voir, comme futur président de la République ,dès lors qu’il aura fait tomber Paul Biya, dont il fût durant des années l’un des intimes – sachant que Biya est de nature solitaire , et qu’il admet sûrement très peu de convives à sa table.

D’abord, certains essayent de le faire passer pour un saint, avançant l’argument de ses lettres pleines de diatribes et de révélations, qui ont ébranlées ,plus d’une fois, le pouvoir en place. Ces quelques questions leurs sont donc posées pêle-mêle.

Pourquoi n’a-t-il pas mises ses informations à jour depuis longtemps ? Pourquoi avoir attendu son incarcération pour les mettre à jour ? Pourquoi a-t-il tacitement servi le système depuis plus de 20 ans sans rien jamais dire ? Comment se fait-il que c’est lui précisément qui ait été aux affaires à l’exploitation-production à la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH) durant ses années les plus sombres (1981-1990) ?

La réalité est donc que Marafa, comme tout homme politique détenant quelque information terrifiante que ce soit l’aurait fait, a bradé sa liberté à coup de sueurs froides données à Etoudi. Et aujourd’hui, le but escompté n’est autre que sa libération ; il a été intelligent en dirigeant l’opinion du peuple contre le « système », car, c’était en réalité la seule solution pour se sortir des mains de ses geôliers.

Si l’on s’étonne également de la libération aussi rapide du diplômé en pétrochimie, c’est certainement car comme certaines langes le disent, il aurait pacté avec Biya, afin de laisser le potentat dormir en toute quiétude, en échange de sa liberté. Eh bien, là n’est pas vraiment l’attitude du martyr qui disait vouloir « tout dévoiler » dans ses lettres, espérant ainsi leur large succès auprès des médias et une forte peur cher Biya.

Comme disait Voltaire , « La politique est le premier des arts et le dernier des métiers ».Ainsi, Marafa Hamidou Yaya aura su manier cet art avec brio afin de sortir des prisons de Kondengui et du SED. Peut-être a-t-il aussi négocier sa réintégration au sein de la « mangeoire » ! Car oui, Marafa comme tous les autres, a bien volé de l’argent – personne ne dira qu’il n’a jamais retiré un seul centimes au pauvre contribuable Camerounais – et essaye aujourd’hui de se faire passer pour le sauveteur, l’espoir , le renouveau du Cameroun.

© Correspondance de : Roland Mvogo

One Response to MARAFA A ETE (ET EST ) DU SYSTEME…NE L’OUBLIONS PAS !

  1. Ernest Priso Ekambi

    24/07/2012 at 16:45

    Il a trahi le système en devenant voleur et en narguant le peuple à qui il doit tout ce qu’il était devenu. Qu’il aille purger sa peine voilà ce qu’il lui reste à faire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>