Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Marcel Niat Njifenji le tout premier Président du sénat camerounais

Le Jour

Ecrit Par le 13 Jun 2013 Publié dans la categorie: A La Une, Actualités, Politique


Marcel Niat Njifenji, président du Sénat

Marcel Niat Njifenji, président du Sénat

Né le 26 octobre 1934 à Bangangté dans la région de l’Ouest, ses études supérieures en France sont sanctionnées par la Licence ?? Sciences et le diplôme d’Ingénieur de l’École Supérieur d’Électricité de Paris.

De retour au Cameroun, il est intégré dans la fonction publique le 31 décembre 1960, au grade d’ingénieur des ponts et chaussées et des services techniques de l’Etat.

Détaché le 16 décembre 1962 à l’ENELCAM en qualité d’ingénieur, il est nommé Chef du service d’études et travaux neufs à l’ EDC, le 1er janvier 1965, puis Chef du Service d’études et programmation des équipements le 1er janvier 1970.

Le 1er janvier 1973, il est promu DG adjoint à l’ EDC. Par la suite, il occupe le poste de DG de la Sonel. Puis après cinq années d’éclipse, il est rappelé à ce poste le 2 septembre 1989.

Le 7 septembre 1990, il fait son entrée dans le gouvernement en qualité de Ministre du Plan et de l’Aménagement du Territoire.

Le 26 avril 1991, il quitte le gouvernement pour regagner la direction générale de la SONEL. Et entre le 9 avril 1992 et le 27 novembre 1992, il occupe le poste de Vice Premier Ministre chargé des Mines, de l’Eau et de l’Énergie, cumulativement avec ses fonctions de DG de la Sonel.

Il quittera la direction générale de la SONEL en 2001, après la privatisation de cette société d’état.

Ce membre du comité Central du RDPC a été, par ailleurs, député du RDPC dans le Ndé entre 1992 et 1997.

Le choix du Rdpc de faire de Marcel Niat Njifenji, 79 ans, le Président du Sénat est une grosse surprise. L’on peut dire que Paul Biya, le Président national du parti au pouvoir a dribblé tout le monde. Jamais le nom de l’ancien Directeur Général de la Sonel n’a été cité comme potentiel Président du Sénat. «Je témoigne ma profonde gratitude au Président Biya pour l’investiture qu’il a bien voulu m’accorder à ce prestigieux poste», a-t-il déclaré après son élection.

Une unanimité semblait s’être faite autour du nom de Peter Mafany Musonge, ancien Premier Ministre, Grand chancelier des Ordres nationaux. Certains médias et une certaine opinion semblaient voir en cet homme de 71 ans, le meilleur profil pour diriger le premier Sénat du Cameroun. Il se contentera d’être le Président du groupe sénatorial du Rdpc. C’est à lui qu’est revenu l’honneur hier, de révéler le nom du choix du Rdpc pour la présidence du Sénat.

Quand ce n’était pas le nom de Musonge qui était cité, c’était celui d’un autre ancien Premier Ministre, Simon Achidi Achu ou le Sultan des Bamoun, Ibrahim Mbombo Njoya. Mais, jamais Marcel Niat Njifenji, cet ingénieur des ponts et chaussées, ancien vice-Premier Ministre chargé des Mines, de l’Eau et de l’Energie, qui a finalement été coopté par la hiérarchie du parti, qui s’était réunie hier pour officialiser le nom du choix du Président. Soit quelques heures après le retour au pays du Président Biya qui séjournait en Europe.

Équilibres

C’est donc un Sénateur nommé par le Président de la République qui occupera les fonctions de Président et le titre honorifique de deuxième personnalité de la République. Celui-là même qui dirigerait le Cameroun en cas de vacance à la présidence de la République, comme le prévoit la constitution.

Pour le politiste Mathias Owona Nguini, le choix de Marcel Niat Njifenji est une surprise parce qu’il n’était pas pressenti à ce poste. «On le voyait certainement dans le deuxième cercle, mais pas comme Président», affirme Mathias Owona Nguini. «Il est clair, analyse-t-il, que le Président Biya est lancé à travers ce choix, dans une stratégie qui vise à contrer un parti comme le Mrc qui se déploie sur le terrain».

Avec la désignation de Marcel Niat Njifenji un originaire de l’Ouest Cameroun, les grands équilibres qui semblent être la matrice du pouvoir Biya sont maintenus. Un Président originaire du grand Sud, un Premier Ministre anglophone et un Président de l’Assemblée nationale du Nord. «On peut dire que les équilibres dans la logique clientéliste du pouvoir sont effectivement maintenus, analyse Owona Nguini. Mais, est-ce que cette manière de faire est pertinente? Est-ce de nature à développer le Cameroun? Je ne le pense pas».

One Response to Marcel Niat Njifenji le tout premier Président du sénat camerounais

  1. nkweya frederic

    15/01/2015 at 06:07

    BATNA
    adresse/siège
    weinbrennerstr 49 /76185 karlsruhe Allemagne
    LES RESSORTS DE L’ASSEMBLÉ DE LYON
    A son honneur l’honorable Marcel Niat Njifenji
    Honorable senateur
    les enfants Bassamba de l’hexagone , instigateurs de la BATNA ( ASSOCIATION Bassamba Terre Natale ) viennent vers voutre haute bien vaillance (sollicitude) par le biais de ce modeste courier vous témoigner leur manifeste reconnaissance pour tout ce que vous avez pu jusqu’ici réaliser et toute votre pensée positive pour l’avenir de Bassamba. Je citerais ( l’hôpital de Bassamba, route,mairie. …)
    Humblement, il nous est loisible de mentionner que vous êtes le dignitaires le plus merveilleux que nous rêvons d’avoir.
    Nous joignons ainsi nos voix à celleson de notre village tout entier pour vous dire infiniment merci de vos efforts et de vos peines infinis.
    En remerciement nous prions sans cesse pour que le plus haut vous accorde longue vie et qu’il vous bénisse plus qu’il ne l’a jamais fait.
    Nous prions d’agréer, honorable, l’expression de nos salutations distinguées
    Le président
    …………
    Nkweya frederic
    Karlsruhe Allemagne
    vice PR
    ……..
    mbiadjeu Adeline
    Paris France
    SG

    nya tankoua guy
    Antibe france

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *