Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Mason Ewing: Le jeune styliste français d’origine camerounaise se lance dans le cinéma!

AfricaPresse.com

Ecrit Par le 22 Dec 2009 Publié dans la categorie: Célébrités


mason-ewingAprès la mode, Mason Ewing décide de vivre sa 2e passion à travers Mickey Boom. portrait d’un ambitieux!

Cette année, Mason fait parler de lui; Comme il y’a 3 ans. La presse féminine et les magazines de mode accueillaient alors sa première collection le 20 septembre 2006. Conscient de son handicap, il va faire la mode à sa façon. Sa première collection sera donc des T-shirts portant un signe en braille destiné à permettre aux malvoyants d’en connaître la couleur par le toucher. Les T-shirts portent également, au dos ou devant, le logo de la marque (les lettres M et E) ou son emblème (un bébé noir aux yeux bleus et à la mèche blonde de Kirikou métis), babylord. C’est le symbole de l’innocence, de la pureté, de la tolérance.

Né il y a 27 ans à Douala, Mason Ewing Cyril Elong est Douala de part sa mère et américain de part son père. Il va vivre son enfance dans les quartiers de Douala jusqu’à la mort de sa mère Marie décédée à 20 ans.

Il porte plainte et son oncle et sa tante plaident non coupable. Le jugement final est rendu le 23 juin 2004. Son oncle et sa tante prennent 15 mois avec sursis. Il continue à vivre et voit malgré tout la vie comme une chance. Il reste positif sur tout, il a la tête pleine de projets, qu’il réalise petit à petit. En effet, il aurait pu se laisser abattre par tant de souffrances, mais c’est toutes ces difficultés rencontrées dans sa famille, la mort de sa mère et les humiliations des maisons d’accueil qui le rendent fort. Aujourd’hui je ne vois peut être plus mais je m’en suis sorti ! Je déborde d’énergie et de projets entouré de tous mes amis. Mon passé est derrière moi… Il crée sa société BABY LORD ENTREPRISES, crée les premiers T-shirts et commence à faire parler de lui. Il reçoit les soutiens de nombreux peoples comme le footballeur Emmanuel PETIT ou encore l’actrice Josiane BALASKO. La miss France 1997 Rachel Legrain-Trapani a même défilé en 2008 pour moi en portant ma robe de mariée Marie-Antoinette.

Après la mode, le cinéma
Le deuxième grand projet de Mason Ewing est en train de prendre forme à travers la série Mickey Boom.

Scénario de Mickey Boom
Mickey est un garçon de 16 ans mesurant entre 1m75 et 1m80, cheveux blond tête rigolote, grands yeux malicieux. Toujours le sourire aux lèvres, en salopette et t-shirt. Très sportif, il adore et pratique le skate et le BMX. Il vit dans une ville paisible avec ses parents Mr et Mme Boom et son chat Crunch avec qui il n’arrête pas de lui en faire voir de toutes les couleurs. Toujours entouré de ses amis Johan Grisby alias Jo de qui il est fou amoureux et Derreck Marcus âgé de 16ans qui est son voisin. Derreck est un garçon très intelligent, timide et coincé. Il vit avec ses parents et ses deux sÅ“urs, il est tout le temps devant son ordinateur et il n’aime pas beaucoup Mickey. Chaque fois qu’il est avec Mickey, il lui arrive pleins d’aventures durant tout le long de la série, on verra Mickey toujours près à lui faire des farces les unes après les autres. C’est un personnage très peureux, n’osant pas dire non à sa maman. A chaque fois, il se trouve des problèmes pas possibles. Derreck est le voisin de Mickey, il vient d’emménager près de chez lui, il ne connaît personne.

Le jeune homme, qui travaille dans son appartement à Meaux (Seine-et-Marne) espère bien transmettre à travers ses différents projets le message qui lui tient à cœur : Donner la chance aux autres de réussir sans être catalogués. Le Cameroun qu’il a quitté il y’a de nombreuses années, reste présent dans son esprit et parmi les grands rêves de Mason, il y’a celui de réaliser des projets pour les aveugles au Cameroun. Ou tout simplement, de recevoir le soutien de son pays à travers ses stars de football, de cinéma ou encore des bienfaiteurs… Un cri de cœur, qui il l’espère, sera entendu.

Par Ingrid Alice NGOUNOU – Journal du Cameroun