Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Nomination de Bakang Mbock: Motion de soutien et meeting de remerciement dans l’Impasse

Ecrit Par le 11 May 2012
Publié dans la categorie: Actualités, Société

Va-t-on enfin assister à Eséka, au grand meeting «de remerciement à Paul Biya pour la nomination de Catherine Bakang-Mbock au poste de ministre des Affaires sociales le 9 octobre 2011»? Personne parmi l’élite du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) au niveau local et même dans l’entourage de la ministre ne peut être affirmatif. Tout comme il est de la question de la signature d’une motion de soutien adressée au président de la République pour les besoins dé la même cause. Ce n’est pas faute d’avoir essayé pourtant. Déjà le 11 janvier 2012 (un mois seulement après la reconduction de Catherine Bakang Mbock au gouvernement) le gratin du Rdpc d’Eseka et ses environs s’était réuni à la résidence du doyen Paul Pondi aux fins de s’accorder sur les formules de la motion de soutien et les dispositions pratiques de l’organisation du meeting de remerciement, toutes deux sacro saintes pratiques sous le Renouveau. Mais annoncé pour être simple formalité, la réunion a donné à voir, les conflits d’intérêts et les haines qui couvent dans le département.

En effet, au cours de cette assise, les élus de la région ont contesté et déjà désapprouvé la nomination de Madame Bakang Mbock, laquelle serait, à leur goût, impopulaire. Parmi les plus impétueux, le député Jean Georges Sop remonté par la manière dont le parti est géré au niveau local.Pour preuve, l’absence des présidents de section au conclave et les invitations délivrées par Sms. Comme ses collègues, il tance toujours le jeu en solo du Minas qui serait, à travers une éventuelle motion de soutien et meeting de remerciement l’unique «usufruitière» de l’action militante des ressortissants du Nyong-et-Kellé alors que, paradoxalement, en tant que ministre, elle est la plus impopulaire. Depuis lors rien n’a été fait. Aucune motion de soutien adressée à Paul Biya et signée par l’ensemble des députés, maires et présidents de section du Rdpc n’est visible. De même que la météo politique ne signale pas la tenue ‘dans les jours à venir du «méga» meeting tant voulu par Catherine Bakang Mbock. Au surplus, les manifestations marquant le 27eme anniversaire, le 24 mars 2012 et qui auraient pu être consacrées aux remerciements adressés au président Biya, l’occasion a été donnée à certaines élites du département de réaffirmer l’acrimonie qu’ils ont pour la ministre. C’est de façon éparse que ces manifestations se sont tenues. Ce, avec des thèmes divergents. En tout cas, éloignée de l’expression d’une gratitude à Paul Biya pour la nomination de Bakang Mbock (seule ministre Rdpc du département).

Marchés publics

Cependant l’élite locale n’entrevoit pas absolument un cul-de-sac. Mais prévient que pour éviter d’aller droit au mur, le Minas devrait faire profil bas, en ce montrant moins arrogante et plus portée vers le management participatif. Mais dans l’entourage de l’égérie locale du Rdpc, on voit derrière «ce débrayage» la main des députés du département (Jean Calvin Libock, M. Ewoné et Jean Georges Sop) qui reprocheraient en réalité au Minas de ne pas leur accorder gracieusement des marchés publics. «Ils se plaignent que la ministre les contraint à mettre la main dans la poche pour trouver les moyens nécessaires au rayonnement du parti en leur refusant les marchés publics. C’est absurde», se plaint sous anonymat un personnel du cabinet du Minas. Dans la même veine, l’entourage de Bakang Mbock se dit prêt, dès le lancement de l’opération de renouvellement des organes de base du parti, à favoriser l’émergence des responsables locaux intègres et moins enclins à être des caisses de résonances de ceux qui veulent prendre le Nyong-et-Kellé en otage. Les mêmes sources indiquent que déjà à la veille de la présidentielle de 2011, les «ennemis» du Minas avaient expédié une lettre au président national du Rdpc, l’exhortant à les en débarrasser. Comme on le sait, Madame Bakang Mbock a été reconduite.., mais le meeting de remerciement et autre motion de soutien se font toujours attendre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>