Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

ORGASME : “JE N’ARRIVE TOUJOURS PAS À JOUIR”

Ecrit Par le 5 Apr 2012
Publié dans la categorie: Homme & Femme

Chiara, 41 ans, mariée n’arrive pas à jouir selon les positions dans les rapports ? Est-ce normal ? Le Dr Catherine Solano, médecin sexologue lui répond.

1. PAS D’ORGASME SANS SUFFISAMMENT D’EXCITATION

Chiara, 41 ans, mariée témoigne : “Pourquoi est-il plus difficile de jouir pour une femme que pour un homme ? Parfois, selon les positions dans les rapports, je ne parviens pas à l’orgasme. Est-ce normal ?”

L’avis du Dr Solano :
L’excitation féminine étant plus longue à survenir, il est normal que la femme jouisse moins vite que l’homme. C’est une question physique avant tout : les tissus qui gonflent dans le vagin (les corps érectiles féminins) sont deux à trois fois plus volumineux que ceux du pénis. La montée de l’excitation prend donc plus de temps.

- De plus, la zone érogène féminine est moins limitée que celle de l’homme, qui se situe sur le gland du pénis. Chez une femme, elle s’étend du clitoris à la vulve et au vagin, ce qui rend plus difficile la stimulation des zones “gâchettes” du plaisir orgasmique.

2. ORGASME : COMMENT FAIRE MONTER L’EXCITATION

- Pour qu’une femme atteigne l’orgasme facilement, il faut qu’elle soit suffisamment excitée. C’est la raison pour laquelle les préliminaires doivent durer un certain temps.
En moyenne, une femme a besoin d’au moins vingt minutes de baisers, de caresses d’abord non sexuelles puis sexuelles, avant d’être prête à monter vers l’orgasme. Malheureusement, les hommes n’ont pas toujours conscience de ce besoin…

- Pour faire monter l’excitation, les stimulations sexuelles sont indispensables. En particulier sur la vulve, les petites lèvres, le vestibule (entre les petites lèvres), le clitoris, le périnée, les seins.
Là aussi, il faut un certain temps. Une fois que le niveau d’excitation est suffisamment élevé, l’orgasme clitoridien est atteint assez vite.

- Pour ressentir l’orgasme coïtal, déclenché par les mouvements du pénis dans le vagin, un tiers des femmes ont besoin de caresses clitoridiennes préalables.

- Il est important de développer la sensibilité vaginale et d’érotiser l’intérieur du vagin. Et cela, grâce à toutes sortes de caresses internes, avec des pressions appuyées, constituant la modalité la plus efficace à ce niveau. Les frottements se révèlent en général nettement moins excitants. C’est pourquoi votre partenaire devrait chercher à buter contre les parois du vagin pour déclencher des sensations voluptueuses.

- Chaque femme a son “mode d’emploi” personnel pour atteindre l’orgasme. Et toutes les femmes sont différentes ! Certaines ont besoin d’avoir les jambes écartées, d’autres doivent les garder serrées. Pour certaines, c’est plus facile sur le ventre, pour d’autres sur le dos. Tantôt la zone sensible est au fond du vagin ; tantôt, elle est proche de l’entrée. Vous semblez bien connaître votre chemin vers l’orgasme (selon les positions que vous adoptez) et c’est un énorme atout, que toutes n’ont pas. Il vous reste juste à l’expliquer à votre partenaire, pour qu’il le prenne en compte à l’avenir…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>