Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Paul Biya annonce la double nationalité

Ecrit Par le 4 Feb 2013
Publié dans la categorie: Actualités, Diaspora, Politique, Société

Pierre Moukoko Mbonjo

Pierre Moukoko Mbonjo

La communauté camerounaise de France a eu droit au discours de Paul Biya le 1er février dernier à Paris. Attendu par ses compatriotes, Paul Biya s’est fnalement fait représenter par le Ministre des Relations Extérieures, Pierre MOUKOKO MBONJO. L’allocution du Président de la République du Cameroun a été lu pour la circonstance par ledit Ministre des Relations Extérieures.

L’on se souvient qu’à l’occasion de sa visite officielle en France au mois de juillet 2009, Paul Biya avait demandé à la diaspora camerounaise de France, et à travers elle à ses compatriotes de l’étranger, de mettre leurs compétences au service de leur pays. “Sans doute aurez-vous remarqué que j’ai renouvelé cet appel lorsque j’ai prononcé mon discours d’investiture devant l’Assemblée Nationale pour lui donner encore plus de solennité” a à nouveau déclaré Paul Biya le 1er février dernier.

“Je sais qu’il y a dans nos communautés de l’étranger des « trésors » de compétence et de dévouement qui restent inexploités. Aujourd’hui encore, je vous réitère cet appel. Car votre contribution est déterminante pour la mise en oeuvre de notre politique des Grandes Réalisations” a reconnu le chef de l’Etat de ce pays d’Afrique centrale.

Bientôt la levée de l’interdiction de la double nationalité

Les camerounais de l’étranger ont récemment participé à l’élection présidentielle de 2011 au cours de laquelle, pour la première fois, ils ont exercé leur droit de vote. Du droit de vote des camerounais de la diaspora, il s’agit en fait d’une satisfaction mitigée. En réalité, les camerounais ayant acquis une autre nationalité n’élisent pas les dirigeants de leur pays d’origine (notamment le chef d’Etat du Cameroun). C’est ainsi que moins de deux cent camerounais s’étaient inscrit sur la liste électorale en Belgique en 2011. Ils sont pourtant plusieurs milliers, les camerounais ayant acquis la nationalité belge.

Les camerounais qui ont acquis une autre nationalité représenteraient 80% des camerounais de la diaspora selon une estimation officieuse publié par plusieurs associations locales. A ceux-là, Paul Biya a
déclaré: ” Je prends bonne note de [vos doléances ndlr] celles que vous venez de me soumettre, par la voix de votre Représentant, au cours de la présente rencontre. Soyez assurés que j’y accorde tout mon intérêt et ne manquerai pas d’y apporter des solutions en temps opportun”.

En clair, la question de la reconnaissance de la double nationalité est à l’ordre du jour au Cameroun. “Comme vous le dites vous-mêmes, vous êtes une diaspora de progrès. Pour ma part, je n’en ai jamais douté” a conclu Paul Biya.

Pour rappel, la nationalité camerounaise est exclusive. Le pays de Roger Milla ne reconnaît pas la double citoyenneté. Un citoyen camerounais qui acquiert une citoyenneté étrangère perd automatiquement la citoyenneté camerounaise. Toutefois, il peut recouvrer la citoyenneté camerounaise en soumettant une demande au président de la République du CAmeroun qui possède les pouvoirs de décision exclusifs dans un tel cas. C’est également le cas pour l’Azerbaïdjan.

Par contre, le Maroc, la Centrafrique, le Nigeria, le Mali, la Côte d’ivoire… reconnaissent la double nationalité.

Oswald Hermann G’nowa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>