Hébergement Web Mutualisé - Wise Host

Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Pour vivre plus longtemps, faites du vélo

AfricaPresse.com

Ecrit Par le 21 Apr 2017 Publié dans la categorie: Actualités, Bien-être, Santé


velo

Se déplacer quotidiennement en vélo est associé à une diminution réelle du risque de décès toutes causes confondues, (le cancer et les maladies cardiovasculaires), par rapport aux modes de transports non actifs, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale BMJ. La marche est également associée à un risque plus faible de maladies cardiovasculaires, mais les résultats ne montrent aucune différence pour le risque de décès par cancers.

Les chercheurs de l’Université de Glasgow au Royaume-Uni ont mené cette étude avec 264 377 participants (d’âge moyen de 53 ans) qui ont été invités à enregistrer les types de transport qu’ils utilisaient pour aller au travail sur une journée typique. Les différentes options étaient la marche, le vélo et les modes de transports non actifs (voiture ou transports en commun).

Pendant les 5 ans de l’étude, les informations sur les hospitalisations et les décès ont été enregistrés.

Le vélo plus intense que la marche

Après ajustement des facteurs de risque, les chercheurs ont observé que le vélo est associé à une réduction de 45% du risque de cancer et de 46% de maladie cardiaque par rapport à un mode de transport passif. Ils ont aussi remarqué qu’aller à pied au travail est bénéfique à la santé, en effet, la marche est associée à une réduction de 27% du risque de maladie cardiovasculaire, de 36% de risque de décès de maladie cardiovasculaire (infarctus, AVC), mais n’apporte aucune réduction du risque de cancer ou de décès prématuré toutes causes confondues.

Les chercheurs expliquent cette différence car les cyclistes parcourent des distances plus longues quotidiennement (soit environ 50 km par semaine). Alors que les marcheurs ne font que 10 km par semaine. Ils affirment aussi que l’intensité du cyclisme est plus élevée que celle de la marche.

“Le fait de faire du vélo pour tout ou partie du chemin pour aller au travail est associé à un risque beaucoup plus faible de problèmes de santé. Et ceux qui font tout le trajet en vélo bénéficient d’une réduction du risque de décès de 40%. Si ces associations sont causales, ces résultats suggèrent que les politiques conçues pour permettre aux personnes de se déplacer à vélo, telles que les pistes cyclables, la location de vélos urbains ou encore les subventions à l’achat de vélos, peuvent présenter un grand intérêt pour la santé publique”, conclut l’auteur principal, le Dr Jason Gill, de l’Institut des sciences cardiovasculaires et médicales de Glasgow.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *