Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Pourquoi il est important de ne jamais cesser de bouger

AfricaPresse.com

Ecrit Par le 5 Mar 2012 Publié dans la categorie: Actualités, Sciences


Une étude montre que, si l’activité physique n’est pas assez importante, le taux de sucre dans le sang explose après les repas, favorisant les maladies du cœur et les diabètes de type 2.

Espérant en apprendre plus sur l’impact de l’inactivité physique sur les risques de maladie, des chercheurs de l’université du Missouri ont récemment persuadé un groupe de jeunes adultes, actifs et bien portants, d’arrêter de bouger à tort et à travers. Les scientifiques savent depuis un moment que les sédentaires sont plus sujets aux maladies du cœur et aux diabètes de type 2.

Mais ils n’avaient jamais vraiment compris pourquoi, car mener une étude sur l’impact d’un comportement sédentaire n’est pas facile. Comment identifier ce qui découle de l’inactivité, et non pas d’autres comportements?

Dans l’étude effectuée récemment et publiée dans la revue Medicine and Science in Sports and Exercise, les chercheurs ont drastiquement réduits les pas effectués par leurs volontaires par jour, en les divisant par deux. En gros, les sujet étudiés devaient marcher au moins deux fois moins.

Ils ont, par exemple, comparé leur taux de sucre dans le sang alors qu’ils vivaient normalement, et ensuite dans les conditions du test. Alors que l’American Heart Association recommande une moyenne de 10 000 pas par jour, les volontaires, eux, en effectuait dans leur vie de tous les jours environ 13 000. L’américain moyen, quant à lui, est proche des 5 000 pas…

Testés pendant leur vie normale, le sang des volontaires ne subissait pas de pic de sucre après avoir mangé. Mais, pendant le test, où les volontaires ne marchaient qu’environ 5 000 pas par jour en mangeant les même choses, leur taux de sucre dans le sang explosait littéralement après le repas, avec des augmentations de près de 26% par rapport aux mesures effectuées durant leur style de vie habituel. Pour les chercheurs, c’est ne conséquence directe du manque d’activité!

Ainsi, l’inactivité créerait véritablement, les conditions physiologiques favorables pour développer des maladies du coeur et du diabète de type 2. les preuves sont là. Maintenant, vous saurez pourquoi il est important de continuer à bouger!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *