Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Pourquoi Sarkozy n’est pas venu au Cameroun

Ecrit Par le 24 Apr 2012
Publié dans la categorie: Cooperation Internationale, Politique

Visites: Comme le voulait la tradition

Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac et même De Gaulle sont venus au Cameroun.

La dernière visite d’un président français au Cameroun remonte à juillet 1999. Dans le cadre d’une tournée africaine de cinq jours, Jacques Chirac pose ses valises à Yaoundé. La tournée qui doit durer cinq jours, amène également le chef de l’Etat français au Togo, en Guinée et au Nigeria.

Un périple, comme les chefs d’Etats français les aiment, pour, cette fois, «promouvoir l’enracinement de la démocratie». Jacques Chirac est alors au Cameroun lorsque, le 23 juillet, il apprend la disparition du roi Hassan II. Rien à faire, la visite est interrompue au grand dam de son hôte, Paul Biya. Chirac met le cap sur Rabat, laissant un gout d’inachevé à ses amis camerounais qui avaient mis les petits plats dans les grands. Un pan du programme d’activités prévues tombe à l’eau. Jacques Chirac devait notamment se rendre au palais des verres de Ngoa Ekelle.

Mais, on se rattrapera un peu en 2001 avec le sommet France-Afrique que Yaoundé accueille du 17 au 19 janvier de cette année-là. Jacques Chirac reviendra donc. Le faste de l’événement n’est pas réservé qu’au président français et il faut remonter à juin 1983 pour revivre les ambiances survoltées autour d’un déplacement de chef français en terre camerounaise. Cette année-là, c’est François Mitterrand qui vient. Il est président depuis deux ans. Biya depuis un an et demi. Entre pagne commémoratif et chanson spéciale, le Sphinx débarque avec Yannick Noah, tout récent vainqueur de Roland Garros, et sans Danielle, restée à Paris. Le contexte est particulier avec un Ahmadou Ahidjo, boudeur à Garoua où François Mitterrand ira le trouver, sur le chemin du retour. Mais le soutien de Tonton à Paul Biya ne fait l’ombre d’aucun doute.

Le contexte est forcément différent lorsque le 8 février 1979, Valéry Giscard d’Estaing, flanqué de son épouse Anne Aymone, pose le Concorde sur le tarmac de l’aéroport international de Douala. Ahmadou et Germaine Ahidjo, en grande tenue, sont au bas de la passerelle. Les deux couples présidentiels mettront ensuite le cap sur Yaoundé la capitale pour une visite de trois jours. Georges et Claude Pompidou, venus, eux, en février 1971, resteront deux jours. En remontant encore plus loin dans l’histoire, c’est en 1940, en pleine Seconde guerre mondiale, et en 1953, que Charles de Gaulle, lui, a mis les pieds au Cameroun.

One Response to Pourquoi Sarkozy n’est pas venu au Cameroun

  1. Essola Paul

    02/05/2012 at 10:27

    Rendre visite au Cameroun n’est pas en soi une obligation et ce n’est pas parce que le président français ne l’a pas fait que le Cameroun et la France ne sont plus en relation diplomatique, au contraire plusieurs hautes personnalités françaises ont déjà foulé le sol camerounais avec différents messages de Sarkozy, c’est dire que la seule présence de Sarkozy ne détériore en rien et ne signifie pas qu’il ya tension ou brouille entre Yaoundé et paris ,mais il existe comme à l’heure actuelle des relations diplomatiques satisfaisantes entre les deux pays et c’est l’essentiel.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>