Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Prison de Kondengui: Le fief de la corruption

AfricaPresse.com

Ecrit Par le 9 Jun 2012 Publié dans la categorie: Actualités, Faits Divers, Société


Là-bas, le niveau de corruption est si élevé qu’on n’a même pas besoin de chercher à prouver. Un tour dans les lieux étant suffisant pour s’en convaincre; qu’on soit détenu ou visiteur.

Dans cet établissement, tout service rendu ou à rendre est une bonne marchandise à dédouaner, du prix résiduel au plus fort en fonction de la nature de ce service et de la classe sociale du demandeur. Notamment, entre les gardiens de prison et les détenus d’une part, et d’autre part entre les gardiens et les visiteurs de ces derniers. Pour qu’un gardien s’engage à effectuer des achats pour des besoins de première nécessité élémentaires pour un détenu, il exigera 1000F de commissions pour 5000 F de dépenses; parfois plus. Si le lieu de la commission se situe au delà d’un kilomètre à la ronde, il exigera un minimum de 2000F de taxi. S’il est sollicité pour aller chez les parents d’un détenu, il «bouffera» des deux côtés: ceux-ci le reçoivent avec nourriture, vin et argent de taxi. Arrivé en prison, le détenu doit encore payer la facture conclue au départ au même commissionnaire qu’est le gardien …

Permission

S’il s’agit alors d’apporter en prison un objet interdit, le prix de la commission est multiplié par 10 ou plus. C’est ce qui justifie la saisie à l’intérieur de la prison du chanvre, des cigarettes, couteaux, scies à métaux, bref les objets dangereux, lors des fouilles minutieuses. Car là-bas, tout peut entrer à condition d’avoir de quoi dédouaner au comptant les gardiens. D’autre part, si un parent veut visiter le sien en détention un jour outre que celui des communications, il devra laisser au moins 4000 à 5000 F au chef. Obtenir une permission spéciale de sortie pour quelque motif que ce soit vaut officiellement 10 000 F, mais on vous prendra au moins 20.000 F, sans compter la prise en charge du gardien qui vaut 5 000 F en dehors du transport et de la réception à domicile. Aussi, bénéficier d’une corvée nécessite une bourse très supérieure aux normes officielles.

L’obtention de l’accord favorable y afférent vaut de l’or. Et quand on est vraiment malade et qu’on n’a pas de quoi gaver les infirmiers, la mort l’emporte sur la raison et la pitié. Obtenir la permission d’aller se faire soigner correctement dans un vrai hôpital à Yaoundé est une gageure. Il faut débourser beaucoup d’argent, en dehors des garanties administratives à produire par les parents du malade. Faute de quoi …. C’est pourquoi beaucoup de prisonniers meurent à Kondengui, faute de traitement adéquat quand bien même ils ont de quoi se soigner. Le cas le plus scandaleux est celui de l’ancien ministre André Boto’o à Ngon, décédé, quoi qu’on en dise, dans de conditions affreuses que tout le monde connaît. Amadou Ali, vice-premier ministre, ministre de la justice, Garde des sceaux, s’était «énergiquement» opposé à son évacuation, au fallacieux prétexte que Boto’o à Ngon souffrait d’une maladie imaginaire conçue pour le faire évader de prison.

En fait, à Kondengui, tout service est monnayé entre les gardiens et les détenus, sauf aller au parquet ou au tribunal pour être jugé. Tout est aussi échange de services entre les prisonniers eux-mêmes et même avec certains religieux qui prêchent la parole de Dieu. Tout est à dédouaner, sinon «rien pour rien». Il reste peu pour qu’on vous demande de payer de l’argent pour accepter le moindre bonjour de qui que ce soit. Dieu aurait-il foutu le camp de ce lieu? Que non, n’exagérons pas. Sans lui et à travers certaines Eglises dévouées à son service en quoi la prison centrale de Kondengui serait-elle différente de l’enfer? En rien du tout. Merci et gloire à ce Dieu vivant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>